Les mille et une raisons d’aimer la Creuse, par Françoise Chandernagor

Les mille et une raisons d’aimer la Creuse, par Françoise Chandernagor
Les mille et une raisons d’aimer la Creuse, par Françoise Chandernagor

RENCONTRE – Dans un récit personnel sensible et haut en couleur, la romancière et jurée Goncourt évoque son profond attachement au pays dans lequel elle a en partie grandi. Elle a reçu « Le Figaro Magazine » dans sa maison familiale en Creuse.

  • Cet article est issu du « Figaro Magazine »

Chute de neige? C’est un trou vert où chante une cascade. Il y a quarante ans, Françoise Chandernagor, qui avait parcouru le vaste monde, s’installait dans la Creuse, pays d’origine de sa mère. Loin du tumulte de Paris, où l’inoubliable auteur de L’Allée du Roi qui, en 1995, devient jurée du prix Goncourt, y trouve paix et inspiration pour écrire ses livres. Le dernier, Rivière Or (Gallimard), n’est pas un roman historique mais un récit où il n’est question que de la Creuse.

Son île ! Un retour en enfance, une rétrospective d’années libres et heureuses, une ode Péguyst aux paysages, aux traditions et aux habitants de sa région, et aussi le constat d’un monde qui change peut-être trop et trop vite. Avec tendresse et délicatesse, elle dévoile le destin de son grand-père maçon et de son père qui, non originaire de Creuse, est devenu plus Creuseois que les Creusois eux-mêmes ; elle revient sur l’énigme de son patronyme, qui sent en fait plus les Indes que l’Indre-et-Loire…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 92% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus ?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dans le quartier Pissevin de Nîmes, le cabinet médical s’agrandit
NEXT [DIRECT] Femmes et hommes abordent la finale du groupe des As du handball