le Premier ministre dénonce « l’alliance d’intérêts mutuels » entre le RN et la Russie

le Premier ministre dénonce « l’alliance d’intérêts mutuels » entre le RN et la Russie
le Premier ministre dénonce « l’alliance d’intérêts mutuels » entre le RN et la Russie

On dirait 2027 ? Gabriel Attal et Jordan Bardella débattront ce jeudi soir, à partir de 20h15, sur France 2, à dix jours des élections européennes.

22h30

Ce qu’il faut retenir du duel

Débat Gabriel Attal-Jordan Bardella : Europe, Russie, préférence nationale… ce qu’il faut retenir du face-à-face

22h31

C’est la fin de ce live, merci de nous suivre.

21h29

“La différence entre vous et moi, c’est que je ne mens pas aux Français”, tacle Jordan Bardella

Les échanges se tendent alors que le débat se tourne vers la Russie et la guerre en Ukraine. Gabriel Attal a dénoncé « le compromis » et le « contrat moral » entre Marine Le Pen et Vladimir Poutine.

21h26

Attal dénonce « l’alliance d’intérêts mutuels » entre le RN et la Russie

C’est pourquoi, selon le Premier ministre, le RN n’est pas libre de ses choix. “Ce n’est pas Marine Le Pen qui a reçu Vladimir Poutine sur son lieu de vacances à Brégançon”, a rétorqué Jordan Bardella.

21h23

En affirmant vouloir envoyer des troupes terrestres en Ukraine, Emmanuel Macron a « fait peur à nombre de nos concitoyens », déclare Jordan Bardella

La tête de liste RN a dénoncé l’idée d’envoyer des troupes françaises en Ukraine, avancée par Emmanuel Macron. Selon lui, les déclarations du chef de l’Etat ont mis en lumière les dissonances des pays occidentaux.

21h17

“Nous ne serons jamais d’accord sur l’immigration”, déclare Gabriel Attal

“La présentation du sujet que vous faites, où on a le sentiment que derrière chaque étranger, chaque immigré, il y a un potentiel délinquant ou terroriste, je la trouve révoltante”, a lancé le Premier ministre. Réponse de Jordan Bardella : « Je pense que presque toute la délinquance et la criminalité sont liées à notre incapacité à contrôler les flux migratoires. »

21h15

“Votre projet, c’est de ramener tout le monde en France”, dit Bardella

La tête de liste RN plaide pour un renforcement des contrôles aux frontières de l’Union européenne. Gabriel Attal dénonce l’inapplicabilité d’une telle mesure.

21h03

“L’immigration n’est pas un problème, c’est un projet”, dénonce Bardella

Jordan Bardella a dénoncé « une immigration forcée », « imposée aux Français ». « L’immigration est un projet pour eux » (le gouvernement, NDLR), a-t-il dit, plaidant pour « un tournant migratoire ». “L’immigration clandestine pose évidemment un problème”, a d’abord répondu Gabriel Attal, avant de poursuivre : “Vous proposez des mesures sans tête ni queue”, citant en exemple l’idée d’une “double frontière”. prônée par le RN.

20h49

“Restez élégant Monsieur Attal, vous êtes Premier ministre, plus porte-parole”, tacle Bardella

Nouvel échange tendu entre les deux hommes. “Vous avez passé votre campagne à m’attribuer des intentions, des propositions, qui ne correspondent pas au projet que je porte”, a déclaré Jordan Bardella à Gabriel Attal, faisant référence aux changements programmatiques du RN ces dernières années. « Vous avez sur votre liste des anti-vaccins et des climato-sceptiques », lui répondait quelques minutes plus tard Gabriel Attal.

20h43

Bardella dénonce les « ambitions environnementales irréalistes » du gouvernement

Le débat se concentre désormais sur la question du réchauffement climatique et des enjeux écologiques. Jordan Bardella dénonce les positions « dogmatiques » et « irréalistes » du gouvernement.

20h39

“On a moins de faillites d’entreprises aujourd’hui en France qu’en Allemagne”, se défend Attal

20h36

“Je reconnais clairement le talent macroniste du Premier ministre à dire tout et son contraire”, déclare Jordan Bardella.

Premier échange d’armes entre les deux hommes, toujours autour du nucléaire. Réponse du tac au tac de Gabriel Attal : « C’est mieux que les mensonges des lépénistes. »

20h31

“Vous avez considérablement affaibli notre politique nucléaire”, estime Bardella

La tête de liste RN a évoqué la question du nucléaire. “Vous dites des bêtises”, a rétorqué Gabriel Attal.

20h26

Avec la priorité nationale, “nos entreprises vont perdre des millions de marchés”, accuse Attal

« Vous allez couper les jambes de nos entreprises », a déclaré le Premier ministre, ce à quoi Jordan Bardella a répondu qu’il défendait d’abord « la fin de la naïveté ».

20h18

“Jordan Bardella porte une vision qui est celle du repli”, lance Gabriel Attal

Jordan Bardella, avant l’intervention du Premier ministre, avait plaidé pour « une Europe protectrice », affirmant qu’il n’était pas « contre l’Union européenne » mais souhaitait la « transformer ».

20h15

Le débat commence, Jordan Bardella prend la parole en premier

L’échange durera 1h30, a précisé la journaliste Caroline Roux.

19h18

Un débat qui change tout ?

Alors que les débats qui rassemblent tous les candidats aux élections européennes semblent boudés par les électeurs, la majorité espère que celui qui oppose le Premier ministre à la tête de liste RN marquera un tournant dans la campagne. D’autant que Valérie Hayer, tête de liste « Renaissance », est nettement en retard.

19h16

Les erreurs à ne pas commettre lors d’un débat

Un débat est souvent crucial pour l’opinion publique, la moindre erreur étant scrutée. Voici 6 erreurs à ne pas commettre.

18h08

Un look de 2027 ?

Si ce débat a lieu dans le cadre des élections européennes de 2024, Frédéric Dabi, directeur général de l’IFOP, l’assure : cet affrontement pourrait avoir lieu en 2027, lors des prochaines élections présidentielles.

18h07

Où et quand suivre ce débat ?

Gabriel Attal et Jordan Bardella s’affrontent ce jeudi soir. Découvrez sur quelle chaîne et à partir de quelle heure.

18h03

Bonjour et bienvenue dans ce live.

Suivez, sur ladepeche.fr, le débat entre le Premier ministre Gabriel Attal et la tête de liste du Rassemblement national pour les européennes, Jordan Bardella.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Israël, ajouté à la « liste de la honte » de l’ONU sur les droits des enfants dans les conflits, se dit « choqué »
NEXT Madagascar. Les autorités doivent immédiatement libérer le député arrêté arbitrairement après avoir dénoncé des irrégularités électorales