les gendarmes déjouent un important trafic de drogue entre l’Aveyron et le Lot

les gendarmes déjouent un important trafic de drogue entre l’Aveyron et le Lot
les gendarmes déjouent un important trafic de drogue entre l’Aveyron et le Lot

l’essentiel
La perquisition jeudi dernier dans la boulangerie des frères Benniks est le résultat de plusieurs mois d’enquête des gendarmes de la brigade de recherche de Villefranche-de-Rouergue. Six personnes ont été inculpées.

Une semaine après le raid militaire sur le village de Cajarc, on en sait plus sur cette importante opération de gendarmerie. Tout a commencé en janvier 2023, les enquêteurs soupçonnaient un trafic de drogue entre Villefranchois et Cajarc.

Trafic et travail caché

A l’automne 2023, une information judiciaire est ouverte par le tribunal judiciaire de Rodez, pour trafic de stupéfiants, exercice de travail dissimulé, blanchiment et non-justificatif de ressources. L’enquête est confiée à la Brigade de recherche de Villefranche-de-Rouergue avec l’appui du Groupement interministériel de recherche de la gendarmerie de Toulouse.

Depuis plusieurs mois, surveillance et investigations ont été menées dans le cadre de la commission rogatoire. « Ils ont amené le juge d’instruction et les gendarmes de la brigade de recherches à décider de procéder aux interpellations début mai, au moment le plus opportun », indique la gendarmerie de Villefranche.

60 gendarmes déployés

C’est ainsi que près d’une soixantaine de gendarmes de l’Aveyron et du Lot ont procédé à plusieurs perquisitions au domicile des suspects, mais aussi à la boulangerie des frères Benniks, qui est au cœur du dossier. La compagnie de Figeac, le CNICG de Gramat, le groupement de gendarmerie de RODEZ, le GIRG 31) étaient engagés sur les lieux des arrestations. Deux chiens spécialisés dans les recherches de drogue ont soutenu les enquêteurs lors des perquisitions.

Six mises en examen et trois personnes incarcérées

Six individus ont été interpellés à Cajarc (46) et Villefranche-de-Rouergue (12). Présentés devant un juge d’instruction de Rodez, les individus sont tous mis en examen. Trois d’entre eux sont placés sous contrôle judiciaire, les 3 autres sont en détention provisoire, après un débat devant le juge des Libertés et de la Détention.

Lire aussi :
Trafic de drogue : trois individus en détention provisoire après la perquisition d’une boulangerie dans un village du Lot

Lors des perquisitions, les militaires ont découvert et saisi un peu plus de 200 grammes de cocaïne, un peu plus de 500 grammes de résine de cannabis, des smartphones, deux véhicules de type SUV et 35 000 euros en espèces. Une vingtaine de personnes impliquées comme consommateurs dans ce trafic de drogue ont également été interrogées lors de l’opération judiciaire.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une entreprise de Haute-Loire coupée du monde depuis mars
NEXT Des parents d’Ottawa ont déposé une poursuite contre le gouvernement de l’Ontario, exigeant une école secondaire francophone