SÉNÉGAL-ECONOMIE / Bassirou Diomaye Faye appelle le gouvernement à protéger la pêche artisanale et à réviser le Code de la pêche maritime – Agence de Presse Sénégalaise

SÉNÉGAL-ECONOMIE / Bassirou Diomaye Faye appelle le gouvernement à protéger la pêche artisanale et à réviser le Code de la pêche maritime – Agence de Presse Sénégalaise
SÉNÉGAL-ECONOMIE / Bassirou Diomaye Faye appelle le gouvernement à protéger la pêche artisanale et à réviser le Code de la pêche maritime – Agence de Presse Sénégalaise

Dakar, 8 mai (APS) – Le président de la République a recommandé aux membres du gouvernement concernés, mercredi, en Conseil des ministres, de préserver les ressources de la mer, de protéger les professionnels de la pêche artisanale, de réviser le Code de pêche maritime et de contrôler rigoureusement son application.

» Le Président de la République a souligné […] l’impératif de renforcer les mécanismes de lutte contre les activités de pêche illégale », rapporte le ministre de la Formation professionnelle et porte-parole du gouvernement, Amadou Moustapha Njekk Sarré.

« Le Chef de l’Etat a demandé au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver les ressources halieutiques et protéger les professionnels de la pêche artisanale. Pour ce faire, il a appelé à la révision du Code de la pêche maritime et à son application rigoureuse», ajoute M. Sarré dans le communiqué du Conseil des ministres.

Bassirou Diomaye Faye » a souligné […] la nécessité de renforcer les mécanismes de lutte contre les activités de pêche illégale.

Selon la même Source, il est “urgent” pour le chef de l’Etat de travailler à “la définition d’une politique nationale de gestion durable des ressources halieutiques, à travers un programme spécifique impliquant des chercheurs et des partenaires bien ciblés”.

Renouvellement et sécurisation de la flotte de pirogues artisanales

M. Faye s’est félicité de la publication, lundi dernier, par le ministre de la Pêche, des Infrastructures maritimes et portuaires, de la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux « sous juridiction sénégalaise ».

Le communiqué du Conseil des ministres précise que le Président de la République « a demandé l’audit du pavillon sénégalais et l’évaluation des accords et licences de pêche ».

De même, il a demandé aux membres du gouvernement concernés un « recensement et [une] évaluation des interventions, subventions et financements de l’État dans le secteur de la pêche en termes d’infrastructures mises en place et d’accompagnement des acteurs.

Bassirou Diomaye Faye leur a demandé d’assurer le renouvellement et la sécurité de la flotte de pirogues artisanales.

« Le président de la République a invité le Premier ministre à engager des consultations avec les acteurs du secteur de la pêche, afin de définir un programme d’urgence pour la relance de la pêche artisanale et le développement de la pêche industrielle », note M. Sarré.

Il ajoute que M. Faye a évoqué « la nécessité de développer l’aquaculture, Source d’emplois, en maillage du territoire national en centres et stations aquacoles ».

EST F

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ils louent un hélicoptère pour retrouver leurs chiens
NEXT Hassi Beida, une terre marocaine annexée à l’Algérie par la France