« Les dégâts sont importants, c’est catastrophique »

« Les dégâts sont importants, c’est catastrophique »
« Les dégâts sont importants, c’est catastrophique »

Vendredi 17 mai 2024, un individu a tenté d’incendier la synagogue de Rouen (Seine-Maritime). Les dégâts furent importants mais les textes sacrés furent épargnés.

La synagogue de Rouen (Seine-Maritime) porte les cicatrices de l’incendie qu’elle a subi ce vendredi 17 mai 2024. Vers 6h30, un homme est monté sur le toit de l’immeuble et a lancé un cocktail Molotov par l’une des fenêtres. . Les pompiers ont été alertés par les riverains et les caméras de surveillance ont permis à la police d’intervenir rapidement. L’homme menaçant a été neutralisé par l’un des policiers.

Même si l’incendie a été rapidement maîtrisé, les dégâts à l’intérieur du lieu de culte sont impressionnants. Une partie du mobilier est brûlée. Les murs couverts de suie. Les fidèles sont réconfortés par le fait que les rouleaux sacrés de la Torah ont été épargnés. Ce sont les textes hébreux récités lors des offices.

Marc Benhaïm, membre de l’association culturelle juive de Rouen, est sous le choc. “C’est arrivé très tôt ce matin, la police a vu sur les caméras un individu escalader la clôture de la synagogue et elle a envoyé une patrouille. C’est la femme du rabbin qui m’a prévenu. J’ai pu m’y rendre mais pas pour longtemps car la police judiciaire fait des prélèvements. Heureusement, les rouleaux de prière ne sont pas affectés.

>>

Les dégâts causés par l’incendie de la synagogue de Rouen sont considérables.

© Natacha Ben Haïm

>
>

Le toit de la synagogue de Rouen a été saccagé lors d’un attentat incendiaire d’un homme armé, abattu par la police.

© Natacha Ben Haïm

Un expert est intervenu à la demande du parquet de Rouen. En complément des travaux et rapports de la police judiciaire.

Pour l’instant, aucun détail ni estimation du préjudice global n’ont été communiqués.

>L'incendie de la synagogue de Rouen est
>

L’incendie de la synagogue de Rouen est « catastrophique » estime Natacha Ben Haïm, présidente de la communauté juive de Rouen. «Mais nous avons eu un grand miracle. Les livres de la Torah, les livres sacrés, n’ont pas été touchés. »

© Natacha Ben Haïm

Gérald Darmanin était à Rouen pour soutenir la communauté juive de Rouen. A ses côtés, le rabbin de Rouen Chmouel Lubecki, Natacha Benhaïm présidente de l’association culturelle juive de Rouen et Yonathan Arfi, président du CRIF.

>Attaque à la synagogue de Rouen : Gérald Darmanin s'exprime sur place
>

Attaque à la synagogue de Rouen : Gérald Darmanin s’exprime sur place

© Théo Thomas / France Télévisions

Natacha Benhaïm, la présidente de l’association culturelle juive de Rouen, a précisé les circonstances : «L’individu a lancé un cocktail Molotov à travers une toute petite fenêtre de la synagogue et celui-ci a pris feu. Les meubles ont été retouchés et tous les murs sont noirs. C’est catastrophique, je suis déçu. La police a fait un travail remarquable.

Haïm Korsia le Grand Rabbin de France s’est entretenu avec le Ministre de l’Intérieur “pour le remercier de la réaction assez extraordinaire du système de protection globale des synagogues qui est mis en place”. « Les gens comprennent que cette attaque contre une synagogue est une attaque contre la société dans son ensemble », poursuit-il. “Il n’y a pas d’indifférence de la société donc c’est déjà une victoire pour la fraternité.”

Nassim Lévy Président du consistoire des associations religieuses juives de Normandie déplore la multiplication des actes antisémites, « indirectement encouragé par les propos haineux de certaines personnalités politiques ».

« Ce qui est triste, c’est que les valeurs de la République soient bafouées. Dans certaines de nos synagogues, des drapeaux français encadrent les tables de la Loi. Nous disons des prières chaque samedi pour la République française et pour nos concitoyens de toutes confessions. Et évidemment pour la police qui nous protège tous.

Samuel Lejoyeux, président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a commenté auprès de nos confrères de BFM les images de l’intérieur de la synagogue de Rouen : “Voir l’intérieur d’une synagogue, le lieu le plus sacré et le plus intime pour un juif, incendié, est absolument épouvantable.”

Un rassemblement républicain a été organisé par la mairie de Rouen ce vendredi à 18h00, place de l’Hôtel de Ville. Le rabbin de Rouen appelle les fidèles à «être fort, ne pas avoir peur et pouvoir continuer à pratiquer votre judaïsme. Nous devons allumer les bougies de Shabbat ce soir pour que la lumière chasse les ténèbres et ne pas laisser l’antisémitisme nous vaincre« .

Pour les personnes de confession juive, un rassemblement est prévu à l’intérieur de la synagogue de Rouen à 19h30.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Adrien Quatennens renonce à être candidat, fin du dépôt des candidatures à 18 heures
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .