Raphaël Quenard révèle la demande insistante du réalisateur de Junkyard Dog sur le tournage

Raphaël Quenard révèle la demande insistante du réalisateur de Junkyard Dog sur le tournage
Raphaël Quenard révèle la demande insistante du réalisateur de Junkyard Dog sur le tournage

Les portes du monde du cinéma s’ouvrent grandes pour Raphaël Quenard. À seulement 33 ans, l’acteur a joué des rôles dans des courts et longs métrages ces cinq dernières années. L’année dernière, la carrière du jeune homme a pris un tournant avec son interprétation de Miralès dans la comédie dramatique, nominée sept fois aux César 2024. Elle en a remporté deux, dont celui du meilleur nouveau venu masculin. Un prix qui récompense le garçon qui incarne l’un des personnages principaux. Le sien a également été exceptionnellement remodelé, comme il l’explique dans Sept à huit ce dimanche 19 mai.

Raphaël Quenard revient sur le problème survenu sur le tournage de Chien de la casse

Audrey Crespo-Mara dédie son portrait de la semaine à Raphaël Quenard qui a récemment défilé au Festival de Cannes à l’occasion de la présentation de son nouveau film, Le deuxième acte. Mais revenons à celui qui lui a permis d’être sacré par la prestigieuse académie française. Si l’acteur n’a eu aucune difficulté à s’attirer les faveurs du réalisateur Jean-Baptiste Durand, ce dernier a néanmoins fortement recommandé au Grenoblois d’aller consulter un orthophoniste. “Exactement! Il ne m’a même pas conseillé, il m’a insisté avec une insistance particulière, madame., nuance le principal concerné. Et de révéler amusé : “Il m’a quitté [messages] le chant et il m’a dit ‘Ouais Raph, le rôle et tout ça va, les traits de caractère du personnage [aussi]mais j’ai un petit [réticence] en termes de façon de parler, d’accent, etc.

Le reste sous cette annonce

Raphaël Quenard dans Chien de la casse : pourquoi le scénario du film a-t-il finalement été modifié pour lui ?

La situation devient si grave que le scénariste décide de clarifier ses premiers écrits. « Finalement, il a intégré dans le scénario que je venais de Grenoble, que j’étais arrivé en retard de là pour marquer la différence », révèle Raphaël Quenard ce qui était évidemment une évidence pour Jean-Baptiste Durand. Cela dit, pas sûr que d’autres soient aussi indulgents, et l’étoile montante en est consciente. « Nous n’entrons pas non plus systématiquement dans films dire que je viens de Grenoble car sinon ça risque d’être limitant en termes de spectre de rôles disponibles», avoue-t-il en riant.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une actrice phare d’Ici tout commence dans une nouvelle série à succès sur la plateforme
NEXT Jordan Bardella s’en prend aux « influenceurs multimillionnaires »