Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts

Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts
Descriptive text here

MONTRÉAL – Geoffrey Cantin-Arku croit en ses chances de convaincre les Dolphins de Miami, mais il aurait un excellent plan B avec les Alouettes de Montréal qui ont misé sur lui dès le premier tour.

« Je n’aurais pas voulu entendre mon nom avec une autre équipe que Montréal. C’est sûr que la NFL, avec les Dolphins, reste ma première option. Cependant, je ne me trompe pas, les Alouettes sont l’équipe de ma jeunesse, je les ai vu jouer. Je suis vraiment reconnaissant que les dirigeants croient en moi», a déclaré directement Cantin-Arku quelques minutes après l’annonce de sa sélection.

Fait intéressant, le secondeur québécois de 25 ans a précisé qu’il ne compte pas briguer une deuxième opportunité dans la NFL si les Dolphins ne le retiennent pas à la fin du mini-camp des recrues du 10 au 12 mai.

« Non, l’important c’est de jouer. Si je m’arrête une saison ou attends une autre opportunité alors que j’en ai une à ma portée, je ne pense pas que ce serait bien. Je vais tout donner avec les Dolphins et je pense que je vais percer le roster. Si je dois revenir à la maison, ce sera un plaisir d’être un Alouette», a-t-il commenté.

Mardi matin, on vous racontait l’histoire de Cantin-Arku que Danny Maciocia, le directeur général des Alouettes, a décrit comme une « belle âme ».

Ce n’est donc pas un si gros hasard qu’il soit repêché, quelques heures plus tard, par le club montréalais.

« Nous l’avions ciblé dans le top 2 ou le top 3 de la draft. Même lors du premier tour, nous nous sommes demandé s’il valait la peine d’échanger quelques choix pour avancer (afin de le prendre plus tôt). Heureusement, cela n’a pas fonctionné et il était encore disponible à la neuvième place», expliquait Maciocia à la fin du premier tour.

Cantin-Arku a vécu cette soirée pleine d’émotions à Lévis en compagnie de sa mère, Nancy, et de Christian Pelletier, qui fut son premier entraîneur de football. Il a ressenti de grandes émotions.

« C’est sûr, je suis un gars du Québec. J’allais souvent à Montréal quand j’étais jeune. C’est spécial d’être un Alouette», a décrit le colosse de six pieds trois pouces et 240 livres.

Les Alouettes sont prêts à attendre, ils estiment que le risque de le sélectionner était plus que justifié.

« C’est un mini-camp, c’est un week-end. Il va tout donner et nous allons voir ce qui se passe. On devrait avoir des nouvelles au début de la semaine suivante», relativise Maciocia alors que Cantin-Arku a failli être repêché au septième et dernier tour par les 49ers de San Francisco.

Ce qui ne fait aucun doute, c’est que l’athlète de 25 ans s’intégrerait parfaitement à l’identité défensive des Alouettes.

« Justement, il s’intègre très bien dans notre culture et avec ce que nous faisons du côté défensif. Nous avons discuté avec lui à plusieurs reprises ces derniers jours, nous avons évoqué en détail son rôle. S’il jouait dans la LCF, il voulait jouer pour les Alouettes. Pour nous, c’est un choix naturel », a ciblé Maciocia.

« À mon avis, il sera un joueur d’impact. Il jouera sur les unités spéciales et il aura un impact sur le côté défensif », a-t-il ajouté.

Cantin-Arku, qui a joué pour les programmes collégiaux de Syracuse et de Memphis, s’imagine déjà aider sa prochaine équipe – que ce soit dans la NFL ou la LCF – à remporter un championnat. Son autre mission est de rester un excellent coéquipier puisque « c’est très important d’être un bon humain dans la vie ».

Juste avant les Alouettes, les Stampeders de Calgary ont fait un échange pour acquérir le huitième choix et ont repêché la joueuse de ligne offensive montréalaise Christy Nkanu. Selon Maciocia, cela n’a pas modifié les plans du personnel.

« Le joueur que nous voulions vraiment était Geoffrey. «C’est certain que (Nathaniel) Dumoulin-Duguay – qui a été choisi 7e par Hamilton – était sur notre liste», a assuré le PDG.

« Geoffrey avait beaucoup de production que ce soit à Syracuse ou à Memphis. Il a participé à près de 900 matchs sur les unités spéciales», a déclaré Maciocia à propos de ce joueur qui devrait dominer dans cette facette.

Ajoutons que Maciocia était fier, mais pas surpris, de voir que cinq Québécois ont été repêchés en première ronde.

« Cela démontre à quel point le football québécois est en bonne santé et cela ne me surprend pas par la qualité de ce millésime. Il y a encore d’excellents joueurs dans cette draft », a-t-il conclu.

En troisième ronde, les Alouettes ont sélectionné le demi défensif Arthur Hamlin de Colgate. Puis, avec leur quatrième choix, Montréal s’est tourné vers Micah Roane, le joueur de ligne défensive du Dakota du Sud. En cinquième position, les Alouettes se sont tournés vers l’Université Laval en repêchant le receveur large Frederik Antoine. Au 56e niveau, Maciocia a ajouté le porteur de ballon Michael Herzog à ses rangs. Le receveur Jamal Mohsen a également joint les rangs des Alouettes avec la 65e sélection. Avec le 74e et dernier choix de cette édition 2024 du repêchage, les Alouettes ont nommé Vincent Delisle qui évoluait comme demi défensif avec le Rouge et Or.

Mital avec les Argonautes

Plus tôt en première ronde, le receveur québécois du Rouge et Or de l’Université Laval, Kevin Mital, a été sélectionné cinquième par les Argonauts de Toronto. Mital figurait au 10e rang du Bureau central de dépistage de la Ligue canadienne pour ce repêchage. Sur le site Internet du Rouge et Or, le Québécois est présenté comme un receveur de six pieds un pouce pesant 215 livres.

Avec le tout premier choix de la soirée, les Elks d’Edmonton ont sélectionné le secondeur Joel Dublanko. Les Elks détenaient la première tête de série après avoir terminé la saison 2023 avec une fiche de 4-14. Après avoir terminé sa carrière universitaire à Cincinnati, Dublanko a passé du temps dans les organisations des New Orleans Saints et des Seattle Seahawks avant de jouer pour les Philadelphia Stars de la United States Football League en 2023. Les Rouge et Noir ont continué en deuxième position avec le receveur de l’Université d’Auburn, Nick Mardner.

Le top 3 de cette cuvée 2024 a été complété par le joueur de ligne offensive Kyle Hergel qui s’est rendu en Saskatchewan pour rejoindre les Roughriders.

Le premier Québécois a été choisi en quatrième position, Benjamin Labrosse. Ce dernier poursuivra sa carrière au sein de l’organisation des Stampeders de Calgary. Le demi défensif a joué dans les rangs universitaires pour l’Université McGill.

Coéquipier de Mital, Nathaniel Dumoulin-Duguay est devenu membre de l’organisation des Tiger-Cats de Hamilton avec le 7e choix de première ronde

Résumé du repêchage mondial de la LCF

Les Elks d’Edmonton ont sélectionné le secondeur Eteva Mauga-Clements au premier rang du repêchage mondial de la LCF plus tôt dans la journée de mardi. Le joueur de 24 ans a passé trois saisons à l’Université du Nebraska (2000-02), jouant en défense et dans les équipes spéciales.

Les Alouettes de Montréal ont effectué deux sélections. Avec le 9e choix, ils ont sélectionné le botteur Sam Clark de l’Université James Madison. En 49 coups de pied, il a amassé 2 122 verges. Le natif de Lilyfield, en Australie, a débuté sa carrière avec les Hornets de l’Université d’État de Sacramento, où le joueur de 27 ans a joué deux saisons, amassant 4 016 verges sur 96 bottés de dégagement. En 2021, il a été nommé dans la troisième équipe de la conférence All-Big Sky.

Puis, au 18e rang, Montréal a ajouté Nouredin Nouili, qui évolue sur la ligne offensive, de l’Université du Nebraska où il a passé quatre saisons. En 2021, 2022 et 2023, il a remporté les honneurs de la conférence académique All-Big-Ten.

Sélections du 1er tour
Équipe Joueur Position
1. Les élans Joël Dublanco Secondeur
2. Rouge et noir Nick Mardner Destinataire
3. Les Roughriders Kyle Hergel Bloqueur
4. Les Stampeders Benjamin Labrosse (McGill) Demi défensif
5. Argonautes Kévin Mital (Laval) Destinataire
6. Lions Georges Una Bloqueur
7. Chats tigres Nathaniel Dumoulin-Duguay (Laval) Bloqueur
8. Stampeders Christy Nkanu Bloqueur
9. Alouettes Geoffroy Cantin-Arku Secondeur
Sélection Alouettes
Rang Joueur Position
9. Geoffroy Cantin-Arku Secondeur
29. Arthur Hamlin Demi défensif
38. Michée Roane Ligne défensive
47. Frédéric Antoine (Laval) Destinataire
56. Michel Herzog revenir
65. Jamal Mohsen Destinataire
74. Vincent Delisle (Laval) Demi défensif
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts