Voilà à quoi devaient ressembler les premiers dinosaures à plumes ! – .

Voilà à quoi devaient ressembler les premiers dinosaures à plumes ! – .
Voilà à quoi devaient ressembler les premiers dinosaures à plumes ! – .

Les plumes, qui ornent le corps de nos oiseaux actuels, sont apparues chez les dinosaures il y a environ 250 millions d’années, bien avant le développement des premiers oiseaux dotés de Archéoptéryx. Ce petit dinosaure aviaireaviaire est apparu en effet il y a environ 150 millions d’années et les fossiles retrouvés montrent clairement qu’il avait des plumes sur tout le corps. Cependant, le débat reste ouvert sur l’apparence qu’ont pu avoir les premiers dinosaures à plumes. En d’autres termes : comment s’est déroulée la transition entre les dinosaures ayant une peau ? squameuxsquameuxcomme les reptiles, et les dinosaures totalement « à plumes » comme leArchéoptéryx ?

Un dinosaure qui n’a que quelques plumes localisées

Une nouvelle étude pourrait apporter quelques réponses à cette question. De la paléontologuespaléontologues de Collège universitaire de Cork en Irlande ont en effet découvert d’infimes traces de peau sur un nouveau spécimen fossile de Psittacosaure. Ce petit dinosaure théropode herbivore, surnommé « lézard perroquet » en raison de la forme de son le becle becvécu au début du CrétacéCrétacé il y a environ 135 à 120 millions d’années, à ce moment critique où sont apparus les premiers oiseaux.

Certains indices trouvés sur des spécimens précédents suggèrent que Psittacosaure arborait une ligne de fibres sur le dessus de sa queue, sans qu’on sache s’il s’agissait réellement de plumes ou de simples poils creux. Leur utilité reste également remise en question.

Deux types de peau différents

L’analyse du nouveau fossile, dont les résultats sont présentés dans la revue Communications naturelles, révèle cependant de nouveaux détails sur la structure cellulaire de la peau de ce dinosaure. Conservé sous forme de silicesiliceles fragments de peau Psittacosaurequi ne peut être vu que sous lumièrelumière UVUV, montrent que l’animal avait deux textures de peau différentes. L’un, semblable à celui des oiseaux, n’a été trouvé que dans la zone du corps portant des plumes. Le reste du corps a une peau écailleuse comme celle des reptiles.

Cette zonation suggère que les plumes sont apparues progressivement sur le corps des dinosaures, leur permettant de conserver l’avantage présenté par la peau squameuse tout en transmettant le GênesGênes plumes à leurs descendants. La peau squameuse apparaît comme une barrière protectrice bien plus efficace que les plumes contre les agressions, déshydratationdéshydratation ou même le parasitesparasitesdu moins parmi ces dinosaures qui ne savaient pas voler.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Playstudios, Inc. célèbre le 40e anniversaire de la marque Tetris® avec le nouveau jeu Tetris Block Puzzle et la nouvelle version de Tetris Mobile.
NEXT Quelle TV promotionnelle choisir pour profiter de l’Euro 2024 ? – .