un père est tué dans un accident de la route, son village est plongé dans le deuil

un père est tué dans un accident de la route, son village est plongé dans le deuil
un père est tué dans un accident de la route, son village est plongé dans le deuil

l’essentiel
Un accident de la route a coûté la vie à Krzysztof Rakowski, dimanche 19 mai 2024, à Espinas, dans le Tarn-et-Garonne. Cet habitant de Saint-Antonin-Noble-Val de 39 ans laisse derrière lui une compagne et deux enfants. Ce pizzaïolo footballeur amateur était quelqu’un de très apprécié dans son village. Lundi 20 mai au matin, l’émotion est immense.

Ce lundi de Pentecôte 2024 est frappé par le deuil à Saint-Antonin-Noble-Val, dans le Tarn-et-Garonne. Les 2000 habitants de ce village des gorges de l’Aveyron se sont réveillés avec une immense tristesse lundi 20 mai 2024, en apprenant la disparition de Krzysztof Rakowski. Cet homme de 39 ans, d’origine polonaise, était propriétaire d’une pizzeria située place de la Halle. Il est décédé la veille au soir dans un terrible accident de la route, dans la commune voisine d’Espinas.

Ce père de deux enfants circulait sur la D19, une route départementale qui relie son village à celui de Caylus, à une dizaine de kilomètres au nord. Vers 19h30, pour une raison encore indéterminée, le trentenaire aurait dévié de sa trajectoire dans un virage à gauche, juste avant d’emprunter un virage à droite.

La voiture heurte le parapet et finit dans le ruisseau sur le toit

Le véhicule a heurté un parapet situé en bordure de la voie de circulation. Le choc est terrible. L’installation est gravement endommagée. La voiture de Krzysztof Rakowski fait demi-tour avant de s’enfoncer dans le lit de la Bonnette, ruisseau longé par la RD19. La carcasse finit sur le toit, trois mètres plus bas.

Alertés, les pompiers vont déployer d’importants moyens. Sur place, une dizaine de pompiers ont tenté de venir en aide à la victime. Malheureusement, la zone est difficile d’accès. Une équipe nautique spécialisée se rend également sur les lieux de l’accident. Le Service Mobile d’Urgences et de Réanimation du Tarn-et-Garonne (Smur 82) emprunte le même chemin, en vain. Krzysztof Rakowski a été déclaré mort par le médecin du Samu.

Une autopsie demandée

Ce dernier a relevé un obstacle médico-légal. Le parquet de Montauban, informé, a demandé l’ouverture d’une enquête pour comprendre les circonstances du drame. Une autopsie doit être pratiquée sur le corps du défunt pour faire la lumière sur l’enchaînement des événements.

L’accident est-il dû aux conditions météorologiques, à l’inconfort, à la vitesse ou à d’autres paramètres ? Telles sont les questions auxquelles devront répondre les gendarmes chargés de cette affaire. Mais selon nos informations, les constatations ont été rendues difficiles dans la soirée du dimanche 19 mai, tant par les nombreux moyens employés que par les conditions météorologiques de ces derniers jours sur cette partie du Tarn-et-Garonne.

« Un immense drame »

Krzysztof Rakowski avait 39 ans et laisse derrière lui une compagne et deux enfants. «C’est un immense drame», déclare Élisabeth Birs, maire de Saint-Antonin-Noble-Val. « C’était un jeune homme très sympathique, qui travaillait beaucoup et était très apprécié. Je ne le connaissais pas personnellement mais il m’a dit que je l’avais croisé lorsque je lui passais une commande, il avait toujours le sourire. Tout change d’une minute à l’autre dans ces moments-là. L’émotion est énorme dans le village. [lundi] Matin. [Dimanche] Dans la soirée, de nombreux habitants ont été bouleversés en apprenant la nouvelle.

Le pizzaïolo était défenseur dans l’équipe du club de Football du Quercy Rouergue (FCQR), équipe engagée en Départementale 3. Son président, Xavier Poux, était également très marqué. « Tout le monde est dévasté, explique-t-il. Il a été avec nous pendant une quinzaine d’années. Au-delà du joueur, c’est l’homme qui va nous manquer. Parce que le club est une vraie famille. Nous avons passé beaucoup de temps sur le terrain, mais aussi en dehors, nous étions presque tout le temps ensemble. Il était très impliqué dans l’équipe. Nous réfléchirons à la manière de lui rendre hommage. .

Le club de football déjà frappé par une disparition soudaine

Avant la disparition de Krzysztof Rakowski, le FCQR avait malheureusement déjà vécu un tel drame par le passé. En 2019, l’un de ses jeunes joueurs, Cyril Authié (23 ans), est également décédé dans un accident, alors qu’il sortait de la route de nuit. Pour lui rendre hommage, des tournois par équipes de jeunes auront lieu les 22 et 23 juin 2024 à Saint-Antonin-Noble-Val.

Nul doute que lors de ce week-end footballistique, les organisateurs auront également de grandes pensées pour Krzysztof Rakowski et ses proches. Il est bien trop tôt pour disparaître à 39 ans.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un Français répond en direct pour son avenir
NEXT Une interview vertieft die Gräben – .