un joueur empoche 158 708 € dans un Quinté+ – .

un joueur empoche 158 708 € dans un Quinté+ – .
un joueur empoche 158 708 € dans un Quinté+ – .

Un parieur chanceux a remporté la belle somme de 158 708 € en participant au Quinté+ du jeudi 2 mai. Il a validé son ticket au Tabac Presse Le Berteuil à Valréas. Il devient un grand gagnant du PMU puisqu’il remporte un montant supérieur à 100 000 €. Pour l’heure, cet heureux joueur ne s’est pas encore fait connaître.

C’est la première fois qu’un gain aussi important est remporté depuis que j’ai repris l’entreprise en décembre dernier. C’est une super nouvelleconfie Olivier Tudury, propriétaire de l’établissement où a été réalisé le pari gagnant. Jusqu’à présent, le gagnant ne s’est pas manifesté, mais quel qu’il soit, je suis très heureux pour cette personne. Le montant gagné est au cœur de toutes les discussions en ce moment, il ajoute de l’excitation. Nous ne pouvons qu’espérer que d’autres gains seront gagnés par mes clients.»

Premier grand gagnant en Vaucluse depuis 2022

S’il y a actuellement 66 grands gagnants à avoir remporté une telle somme depuis début 2024, c’est la première dans le département. En 2023, aucun gain supérieur à 100 000 € n’a été remporté dans le Vaucluse. Le dernier gain remonte à février 2022 lorsqu’un parieur de Courthézon avait remporté la coquette somme de 318 664 €. En 2023, 17 grands gagnants avaient remporté une telle somme en région Provence-Alpes-Côte-D’azur, à savoir : 1 dans les Alpes-de-Haute-Provence, 5 dans les Alpes-Maritimes, 10 dans les Bouches-du-Rhône. -Rhône et 1 dans le Var.

Audrey Espinosa Viale (chargée de communication au PMU) précise : «Afin de mieux faire connaître ces parieurs chanceux, nous avons créé pour la deuxième fois en 2023 un Observatoire des Grands Gagnants.» Cette dernière permet de mieux comprendre ce qu’est le PMU, les paris proposés, qui sont les grands gagnants (profil, répartition géographique) et comment le PMU rend leur gain inoubliable.

Il est utile de rappeler que le PMU est un acteur historique des paris hippiques. Il s’agit d’un Groupement d’Intérêt Economique (GIE), composé de 66 sociétés hippiques françaises, sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et du ministère des Comptes publics. Opérateur unique en son genre, le PMU est chargé de financer la filière hippique française, soit plus de 60 000 emplois directs et indirects dans toute la France. En 2023, le PMU a ainsi versé une contribution totale de 835 millions d’euros à ses sociétés mères qui organisent les courses, France Galop et la Société du trotteur français.

Le PMU en quelques chiffres

> 1er opérateur de paris hippiques en Europe et 3ème mondial,

> 9,3 millions d’euros problèmes de courses de chevaux

> plus de 3 millions des parieurs partout en Francs

> 14 000 points de vente dans plus de 6 000 communes (134 dans le Vaucluse)

> 1,7 millions d’euros des transactions enregistrées

> 4,2 millions de paris chaque jour en moyenne

> 560 000 paris gagnants par jour

> 7 millions d’euros gains payés

> 846 000 Quinté+ disputés tous les jours (plus 76 000 e-Quinté+ sur PMU.fr)

> 752 460 € (plus gros gain de l’année), 5 gagnants supérieurs à 500 000 €

> 2€ le pari le plus fréquent

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Douze heures pour parcourir la vallée de l’Hérault à vélo
NEXT Luzenac sur le toit de l’Ariège