La saison des pow-wow démarre avec la Journée nationale des peuples autochtones

La saison des pow-wow démarre avec la Journée nationale des peuples autochtones
La saison des pow-wow démarre avec la Journée nationale des peuples autochtones

La Journée nationale des peuples autochtones au Canada marque le début de la saison des pow-wow dans le Nord de l’Ontario.

Plusieurs communautés du Nord-Est tiendront leurs événements annuels dans les semaines à venir.

Ce vendredi, il y aura un mini pow-wow au parc Bell de Sudbury, mettant en vedette des danseurs, avec une grande entrée à 13 h.

Les célébrations commencent également plus tard dans la journée dans la Première Nation de Batchewana.

C’est une réunion pour les Premières Nations, déclare Bob Chiblow, ancien chef de la Première Nation de Mississauga et copropriétaire de Chiblow Fish, une entreprise de vente de nourriture qui participe à de nombreux pow-wow.

Les gens reviennent des villes, de Toronto, de Sudbury, où qu’ils soient, et renouent avec leur famille.il a dit.

Bob Chiblow fournit de la nourriture lors des pow-wow de l’Ontario grâce à son entreprise Chiblow Fish.

Photo : avec l’aimable autorisation de Bob Chiblow

M. Chiblow affirme que le retour des membres de la communauté est également l’occasion de voter sur certaines questions.

Ils ont généralement un stand au pow-wow parce que c’est à ce moment-là que tout le monde rentre à la maison.précise-t-il.

M. Chiblow participe à des pow-wow dans le nord-est de l’Ontario depuis plus de deux décennies.

On voit toujours les mêmes personnes. Peu importe le pow-wow auquel vous participez, nous voyons toujours la familleil mentionne.

Ouvrir en mode plein écran

Le député indépendant Michael Mantha (au milieu à droite) et la députée Carol Hughes (au milieu à gauche) posent pour une photo à Sagamok lors du pow-wow de l’année dernière.

Photo : avec l’aimable autorisation de Michael Mantha

Il dit que c’est aussi une bonne occasion de goûter à la nourriture anishnaabe, notamment des tacos, des soupes, de la bannique et du poisson.

Les gens vont au pow-wow pour profiter de la nourriture, abandonnent leur régime pour le week-end car en réalité il y a beaucoup de choses fritesdit-il en riant.

Nous sommes fiers de montrer notre culture et nos cérémonies lors de ces types de rassemblements. Nous invitons toujours des personnes des communautés non autochtones environnantesajoute M. Chiblow.

La plupart des clients des vendeurs de nourriture ne sont pas autochtones.

Quelques autres pow-wow dans le Nord-Est

Au cours du week-end, la Première Nation Dokis organisera son 22e pow-wow annuel.

La petite communauté de Sheshegwaning, sur l’île Manitoulin, tiendra également son pow-wow ce week-end.

Celui de Sagamok Anishnawbek sera présenté entre le 12 et le 14 juillet.

Deux semaines plus tard, la Première nation voisine, Mississauga, tiendra son pow-wow traditionnel annuel.

L’événement culturel annuel Wiikwemkoong débutera le 2 août et durera quatre jours.

Il comprend un festival de musique avec les têtes d’affiche Snotty Noze Rez Kids et Crystal Shawanda. Il comprend également un championnat de tambours et de danses et une exposition d’art indigène.

La Première Nation de Serpent River tiendra ses célébrations le 10 août et la Première Nation de Shawanaga tiendra ses célébrations le 17 août, ainsi que Garden River Ketegaunseebee, près de Sault Ste. Marie.

Enfin, la Première Nation de Nipissing tiendra son pow-wow à la fin de l’été, du 31 août au 1er septembre.

Avec des informations de CBC

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Cléo a-t-elle été kidnappée ? Découvrez notre théorie ! (spoiler) – .