ce que nous savons de la prochaine console Switch

ce que nous savons de la prochaine console Switch
ce que nous savons de la prochaine console Switch

Sept ans après la sortie de la Switch, l’heure est bientôt venue pour Nintendo de lancer une nouvelle console dont les détails restent encore secrets.

La Nintendo Switch fait pleuvoir et briller depuis maintenant sept ans. Lancé le 3 mars 2017 avec le seul jeu important La Légende de Zelda : Breath of the Wildla console hybride qui fait à la fois office de console de salon et de console portable, a, malgré toutes les critiques à son encontre peu avant son lancement, réussi à défier tous les pronostics.

Loin devant la Playstation 5 ou la Xbox Series, la Nintendo Switch a su démontrer que la puissance n’était définitivement pas l’argument principal pour convaincre le public d’acheter une console. Mais sept ans après sa sortie initiale, il sera bientôt temps de dire au revoir à la Switch. Si Nintendo garde secrètes les informations sur sa prochaine machine, les rumeurs sont (très) nombreuses et promettent parfois la Lune. Cependant, après la période d’annonce des jeux vidéo, qui arrive généralement en juin, les regards sont à nouveau tournés vers le constructeur japonais qui fait perdurer le suspense.

Quel nom pour le successeur de la Nintendo Switch ?

Au fil des années et des rumeurs, de nombreux noms ont circulé, notamment sur les réseaux sociaux. La Switch Pro, grâce aux informations distillées par des « connaisseurs » faisant état d’une version plus actuelle de la Switch, avait fait forte impression auprès des joueurs, constatant davantage de support des écrans 4K plutôt qu’un réel gain de puissance – à l’image de la PS4 Pro par rapport à la PS4. .

Mais comme on l’a vu avec la WiiU, dont l’échec est encore vécu comme un traumatisme chez Nintendo, l’idée de reprendre le nom d’une précédente console, même en lui conférant un gain de puissance considérable, semble difficile. Parmi le grand public, qui ne se tient pas au courant des dernières actualités vidéoludiques, un nom similaire avec un terme supplémentaire prête quelque peu à confusion. Mais garder le nom « Switch » signifierait aussi qu’un certain nombre d’éléments de la génération précédente sont compatibles.

Nintendo à nouveau main dans la main avec Nvidia

Pour sa prochaine console, Nintendo aurait de nouveau signé avec Nvidia pour assurer la partie technique. Le successeur de la Switch pourrait ainsi être équipé d’une puce Tegra T239, avec en prime des fonctionnalités de scaling, ou DLSS, permettant une meilleure fluidité au détriment de la résolution, tout en conservant une certaine netteté visuelle.

Lors du retentissant procès entre Microsoft et la FTC lors du rachat d’Activision-Blizzard-King, une puissance comparable à celle de la Playstation 4 a également été évoquée. Mais les choses ont évolué depuis, et l’ajout de technologies propres chez Nvidia aurait pu changer la donne.

Joy-Con rétro-compatible mais mis à jour

Pour éviter de s’attirer les foudres des joueurs, Nintendo aurait assuré une rétrocompatibilité des accessoires Switch pour sa prochaine console. Le Joy-Con comme la manette Pro bénéficieraient d’un tel traitement selon une information révélée sur le réseau social Bilibili.

On apprenait par la même occasion que les nouveaux contrôleurs de cette nouvelle console ne seraient plus sur rails mais seraient « électro-magnétisés » de manière à ne plus avoir l’effet d’un manque de robustesse lors de la tenue de la console en mode portable.

Des jeux rétrocompatibles ?

Nous nous dirigeons vers une rétrocompatibilité totale avec le catalogue Switch. D’une part, cela permettra à Nintendo d’assurer dès le lancement les ventes de sa nouvelle console à ses fans – qui auront moins de mal à se séparer de la Switch, mais aussi d’éviter de créer de la confusion auprès du grand public et dans les magasins.

Les ventes de la Switch étant fortes, les rayons le sont tout autant, et les jeux continuent de bien se vendre, à tel point qu’il sera difficile de les déloger même avec une nouvelle console. De plus, Nintendo continue de soutenir pleinement la Switch avec des jeux attendus dans les mois à venir. Autant d’indices qui laissent donc espérer une rétrocompatibilité.

Reste cependant à savoir si les jeux plus anciens bénéficieront d’un patch augmentant la résolution ou la fluidité par exemple.

Des écrans Samsung et Sharp ?

Selon les informations de Business Korea, Nintendo aurait signé avec deux fabricants d’écrans pour les mois et années à venir. Samsung serait en charge de produire des écrans OLED et des écrans LCD Sharp. Il n’est cependant pas certain que cela signifie que Nintendo prévoit deux versions au lancement, mais que le constructeur en voit davantage à long terme. La Switch OLED n’est arrivée qu’en octobre 2021.

Concernant la résolution, il y a de tout : certains avancent qu’elle atteindrait 1080p (full-HD) en mode portable, d’autres préfèrent s’appuyer là encore sur du 720p, comme la Switch ou le Steam Deck. En revanche, le dock bénéficierait d’une sortie 4K et d’une interface en conséquence (actuellement, elle est limitée à 1080p).

Quels jeux pour la future console ?

La Légende de Zelda : Les Larmes du Royaume, ayant vu le jour en mai 2023, il est impossible qu’un nouvel épisode de la saga voie le jour au lancement comme la Switch avait droit. Mais on sait que Nintendo garde parfois en réserve les jeux terminés pendant plusieurs mois, et cela fait finalement plusieurs années qu’on n’a pas vu Mario pour la dernière fois dans un épisode 3D comme Mario Odyssée

Par ailleurs, comme d’habitude, on devrait également avoir droit à plusieurs annonces d’éditeurs tiers, par exemple Ubisoft. Le français est ainsi un partenaire historique de Nintendo, notamment sur Mario + Les Lapins Crétinset plus généralement présent au lancement de nombreuses consoles et services comme Stadia.

Quelle date de sortie pour la prochaine console de Nintendo ?

C’est LA question à plusieurs millions. Là encore, les rumeurs vont bon train, et bien que Nintendo ait bel et bien confirmé travailler sur la console qui succédera à la Switch, l’entreprise n’a pour l’heure jamais rien rendu plus officiel.

Business Korea explique qu’une sortie fin 2024 reste possible, mais des rapports plus pessimistes évoquent plutôt le premier trimestre 2025 en raison d’un besoin important de stocks pour assurer un lancement à la hauteur des attentes, et ce, entre toutes les mains. Nintendo veut à tout prix éviter ce qui s’est passé avec la Playstation 5, dont les exemplaires étaient encore difficiles à trouver près de six mois après son lancement.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV après Star Wars, il a failli jouer dans Les Gardiens de la Galaxie – Cinema News
NEXT 1km de danse, la journée gratuite et festive à Pantin, le long du canal de l’Ourcq – .