Faustine Bollaert, victime de tentative d’escroquerie, elle en profite

Faustine Bollaert, victime de tentative d’escroquerie, elle en profite
Faustine Bollaert, victime de tentative d’escroquerie, elle en profite

Les célébrités sont souvent victimes d’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux. Mais certaines personnes malveillantes peuvent aussi s’aventurer sur des terrains encore plus sérieux, en menaçant directement les étoiles. C’est ce qui s’est passé le 20 mai dernier pour accueillir Faustine Bollaert.

Sur Instagram, le présentateur de Ça commence aujourd’hui a ainsi partagé en story un message plutôt alarmiste qu’elle a reçu sur le réseau social. « Faustine, ça fait 3 ans que j’attends les 1000 euros ! », écrit d’abord l’internaute, dans un français assez approximatif. Il poursuit ensuite sa menace, indiquant que si Faustine Bollaert ne lui remet pas cette somme, il « j’écrirai à la direction ».

Des photos divulguées si elle ne paie pas ?

L’animateur de France 2 est donc invité à reverser cette somme au particulier dans les plus brefs délais. ” J’en ai marre d’attendre. Vous avez mon adresse et mon numéro de téléphone, donc je vous donne jusqu’au 10 juin. Après, il y aura toutes les photos. J’en sais plus sur toi que tu ne le penses. Soyez sportif et payez”ajoute ensuite cet anonyme, sans en dire plus sur la nature desdites photos.

type="image/webp">>
Capture d’écran – Story Instagram de Faustine Bollaert

Il termine d’ailleurs par une phrase plutôt déconcertante : « Et bonjour à votre fille… Je n’inclus pas l’adresse. » Pas de quoi intimider Faustine Bollaert cependant, qui a partagé ce message menaçant avec ses abonnés, le tout avec une simple légende, ” Et bonne nuit “accompagné d’un emoji riant.

Faustine Bollaert cible souvent les escrocs

Une réaction plutôt déconcertante après une telle découverte. L’animateur sait sûrement que les arnaques de ce type sont monnaie courante sur les réseaux sociaux. En mars dernier déjà, Faustine Bollaert avait alerté ses abonnés sur les dérives de l’intelligence artificielle.

Son image et surtout sa voix avaient en effet été utilisées par l’IA pour créer de fausses publicités afin de tromper les internautes. Nous avons ainsi vu l’hôte et un de ses invités de Ça commence aujourd’hui vantent les mérites d’un produit miracle pour perdre du poids. Bien entendu, tout cela était faux.

De la même manière, Elise Lucet, Yann Barthes et Bertrand Chameroy ont été victimes de ces arnaques qui ont usurpé leur image à des fins commerciales et surtout d’escroquerie.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV «J’ai convenu avec mon partenaire qu’il n’y aurait rien d’ambiguïté»
NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .