Romain Bardet, le verdict tombe

Romain Bardet, le verdict tombe
Descriptive text here

Romain Bardet a choisi de disputer le Tour d’Italie qui se déroulera du 4 au 26 mai. Les chances du coureur français de figurer au classement final sont réelles, selon certains observateurs.

L’époque où Romain Bardet ambitionnait de remporter le classement général d’un grand tour est peut-être révolue. Le Français n’a cependant pas dit son dernier mot. Aujourd’hui âgé de trente-trois ans, le coureur du dsm-firmenich PostNL, il voit les choses en grand pour 2024. Premier grand rendez-vous pour lui : le Giro qui se déroulera du 4 au 26 mai. Le natif de Brioude a été nommé leader de son équipe. , avec l’espoir d’un bon classement général. S’il a les jambes et le soutien suffisant de ses coéquipiers, Romain Bardet pourrait bien surprendre à nouveau son monde.

C’est en tout cas l’espoir de certains passionnés de cyclisme. Bertrand Latour a par exemple exprimé ses espoirs et livré son verdict sur les potentielles chances du grimpeur français. “ Il apparaît comme un outsider, voire un peu plus, pour figurer sur le podium. » Ce mardi, le journaliste de la chaîne L’équipe voit donc les choses avec optimisme, même s’il estime que la première place est tout simplement inaccessible : « Le Giro est très ouvert. Il y a (Tadej) Pogacar et les autres. Et il est l’un des premiers de tous les autres. »

Un podium à l’honneur

Pour justifier sa prédiction, l’observateur est revenu sur le début de saison encourageant de Romain Bardet : « Il a prouvé son efficacité, sur Liège-Bastogne-Liège (le Français a terminé à la deuxième place, ndlr), qui est une course d’un jour, etc., mais en tout cas ça dit quelque chose sur son état de forme. On a d’ailleurs pu le voir sur le Tour des Alpes la semaine précédente. Je suis donc très optimiste pour Bardet qui se connaît très bien, qui a une équipe assez solide. »

Et Bertrand Latour de conclure : « Gagner, à moins que Pogacar ne finisse dans le talus, ça n’arrivera pas et on ne lui souhaite pas, mais que Bardet finisse sur le podium, c’est tout à fait réalisable. » L’ancien coureur d’AG2R-La Mondiale n’a participé qu’à deux Tours d’Italie dans sa carrière. S’il a abandonné en 2022 lors de la treizième étape, il a terminé septième de l’édition 2021. A lui de faire bien mieux cette année.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’intelligence artificielle pour tenter de protéger les athlètes du cyberharcèlement
NEXT Alexandre Carrier force un 6e match dans la série Predators-Canucks