Plus de 2 milliards de dirhams pour financer 4.147 projets entre 2019 et 2023

Plus de 2 milliards de dirhams pour financer 4.147 projets entre 2019 et 2023
Plus de 2 milliards de dirhams pour financer 4.147 projets entre 2019 et 2023

Lundi 6 mai 2024 à 15h05

Tanger – Une enveloppe budgétaire de plus de 2,061 milliards de dirhams (MMDH) a été allouée pour financer 4.174 projets dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dans le cadre de la 3ème phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) (2019- 2023).

Selon les données présentées lors d’une réunion du Comité Régional du Développement Humain (CRDH), tenue récemment à Tanger, et présidée par le Wali de la région, Younes Tazi, le taux d’achèvement des projets financés a atteint environ 95%, précisant que la contribution du l’INDH s’est élevé à 1,78 milliards de dirhams.

Ainsi, 1.002 projets ont été réalisés dans la préfecture de Tanger-Assilah, 560 dans la province de Ouezzane, 489 dans la province de Larache, 482 dans les provinces de Tétouan et Chefchaouen, 473 dans la province d’Al Hoceima, 401 dans la préfecture. de M’diq-Fnideq, et 276 dans la province de Fahs-Anjra.

Les données révèlent que 3.791 projets ont été réalisés, soit 95% des projets financés, tandis que 332 sont en cours.

A cet égard, 2.537 projets (442,1 millions de dirhams) s’inscrivent dans le cadre du programme « Amélioration des revenus et inclusion économique des jeunes », 785 projets (932,8 MDH) dans le sillage du programme « Capital Impulse ». droits humains des générations montantes », 196 projets (359 MDH) dans le cadre du programme « Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base », et 656 projets (327,1 MDH) dans le cadre du programme « Appui aux personnes en situation difficile ». ». de précarité.

Parmi les réalisations accomplies dans le cadre de l’INDH dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima figurent la construction de 174 kilomètres de routes, le raccordement de plus de 1.234 douars au réseau d’eau potable, et la construction de plusieurs projets dans les domaines de l’éducation (transports scolaires, modernisation des établissements scolaires et éducation préscolaire) et de la santé.

A cela s’ajoute la construction et l’équipement de centres d’accueil et d’insertion sociale, de centres de transfusion sanguine et de maternités, ainsi que la formation des femmes et des groupes vulnérables de la société, en plus de l’impulsion d’une nouvelle dynamique dans le domaine de l’emploi. des jeunes et des femmes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la désinformation augmente à l’approche des élections, prévient le centre de crise
NEXT La démolition de la cokerie, site le plus pollué de toute la région liégeoise, a commencé à Ougrée, mais l’assainissement des sols devrait durer dix ans