3 surfeurs touchés à la tête et jetés dans un puits

3 surfeurs touchés à la tête et jetés dans un puits
3 surfeurs touchés à la tête et jetés dans un puits

L’émotion est vive après la découverte de trois surfeurs américains et australiens touchés à la tête et jetés dans un puits de 4 mètres au Mexique. Les trois hommes auraient été tués pour avoir participé au vol des pneus de leur véhicule.

Ce devait être le « voyage d’une vie ». Jake Robinson, un médecin australien de 33 ans, s’était rendu à Ensenada, un spot de surf très réputé au Mexique, pour rejoindre son petit frère, Callum Robinson, un joueur de crosse de 30 ans vivant aux Etats-Unis, et leur ami américain, Jack Carter Rhoad. Tous trois avaient loué une voiture, dormi sous une tente et passé leurs journées à surfer dans le Pacifique.

Dans la nuit du vendredi au samedi 27 avril, les trois camarades ont campé devant un spot de surf prisé de La Bocana. Ils ont ensuite dû se rendre à Rosarito, une ville balnéaire située à environ 24 kilomètres de la frontière américaine, où ils ont loué un AirBnb. Mais ils n’y sont jamais parvenus.

Le reste après cette annonce

Tué pour les pneus

Leur disparition soudaine a suscité une vive inquiétude parmi leurs proches, venus d’Australie ou des États-Unis pour les rechercher, aux côtés des forces de l’ordre mexicaines. Pendant une semaine, ils ont sillonné les plages du pays à la recherche du moindre signe de vie.

Le reste après cette annonce

Jack Carter Rhoad, Jake et Callum Robinson ont été malheureusement retrouvés morts vendredi 4 mai. Leurs corps sans vie ont été retrouvés au fond d’un puits de quatre mètres de profondeur situé dans la ville de Santo Tomás, aux côtés d’un autre homme sans rapport avec cette histoire, selon la BBC. Tous trois présentaient une blessure par balle à la tête et des signes de résistance. “Il était pratiquement impossible de le trouver”, a déclaré le procureur Andrade Ramírez à propos du puits.

Un scénario s’est rapidement imposé, comme l’a expliqué la procureure María Elena Andrade Ramírez au média australien 7News. La voiture des trois hommes a été prise pour cible par des voleurs qui voulaient leurs pneus. Témoins de la scène, ils ont tenté d’intervenir par la force, mais les voleurs étaient armés et ont tiré sur les victimes. Les voleurs seraient alors repartis avec les pneus du véhicule – utilitaire qu’ils ont ensuite brûlé, tout comme les tentes des trois camarades – et auraient jeté les corps au fond d’un puits situé à 6 kilomètres du lieu du crime.

Le reste après cette annonce

Le reste après cette annonce

« Toujours là pour donner un coup de main »

Depuis, les hommages aux trois jeunes hommes se multiplient. « Callum et Jake sont de beaux êtres humains. On les aime tellement et ça nous brise le cœur”, ont témoigné les parents des deux Australiens.

“Avec ses beaux cheveux longs et son sourire charmant, il incarnait véritablement le surnom de ‘gros koala’ : chaleureux, amical et toujours là pour donner un coup de main”, a également noté le club de crosse de l’Université Stevenson dans lequel jouait Callum.

Sa petite amie, Emily Horwath, a déclaré que son cœur était « brisé en un million de morceaux ». “Je n’ai pas les mots pour le moment… Je t’aimerai pour toujours”, a-t-elle écrit dans une publication Instagram, à côté de photos du couple.

Les amis de Jack Carter Rhoad ont organisé une collecte de fonds au cours de laquelle ils ont assuré que le jeune Américain et les frères Robinson avaient « apporté une joie, un amour et une gentillesse incommensurables » au monde.

Trois personnes arrêtées

Selon le « New York Post », trois individus mexicains soupçonnés d’être liés à ce triple meurtre ont été arrêtés. Il s’agirait de Jesús Gerardo Garcia Cota, alias El Kekas, de son partenaire, Ari Gisel García Cota, et de son frère, Cristian Alejandro Garcia. Tous trois avaient de la méthamphétamine sur eux et la femme portait un téléphone portable appartenant à l’une des victimes, selon les médias locaux.

type="image/webp"> type="image/webp"> type="image/webp"> type="image/webp">>>>>

Ce triple meurtre a largement choqué la communauté des surfeurs mexicains.

REUTERS / © Francisco Javier Cruz

Au Mexique, la communauté des surfeurs est inconsolable et très en colère. Depuis la découverte des corps sans vie de Jake et Callum Robinson ainsi que de Jack Carter Rhoad, les gestes de protestation se multiplient. Dimanche 5 mai, les slogans se sont multipliés sur les panneaux : « Plus jamais de violence », « plus jamais d’impunité » ou encore « plages sûres, liberté et paix ».

La Basse-Californie est l’un des États les plus violents du Mexique, où les gangs de drogue locaux mènent des guerres intestines. Mais la région d’Ensenada, située à environ 120 km au sud de la frontière américano-mexicaine et connue pour ses conditions de surf, est considérée comme plus sûre et attire depuis longtemps les touristes californiens.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Plus de 2 milliards de dirhams pour financer 4.147 projets entre 2019 et 2023
NEXT Au Vatican, 34 Gardes suisses s’apprêtent à rejoindre l’une des plus petites armées du monde – rts.ch