Avec le code EarlyFDA24, profitez des premiers jours du Festival d’Avignon à prix réduit

Avec le code EarlyFDA24, profitez des premiers jours du Festival d’Avignon à prix réduit
Avec le code EarlyFDA24, profitez des premiers jours du Festival d’Avignon à prix réduit

Une semaine avant l’ouverture de sa 78e édition, le samedi 29 juin, le Festival d’Avignon propose 5 000 places à tarif réduit pour tous les spectacles de la programmation qui se déroulent la première semaine du 29 juin au 7 juillet. Avec le code EarlyFDA24, profitez des premiers jours du Festival à prix réduit. Ce code s’appliquera pour les spectacles Absalon, Absalon ! d’après William Faulkner de Séverine Chavrier, Avignon, une école de Fanny de Challé, DÄMON – Funérailles de Bergman d’Angélica Liddell à la Cour du Palais des Papes, Hécube, pas Hécube par Tiago Rodrigues, LARME par Caroline Guiela Nguyen, Quichotte d’après Miguel de Cervantes de Gwenaël Morin, Une ombre vorace de Mariano Pensotti, Juana fiction de La Ribot et Asier Puga, Qui sommes nous? de Baro d’Evel, Lieux communs par Baptiste Amann, La vie secrète des personnes âgées par Mohamed El Khatib, Mer de silence par Tamara Cubas, Soliloque (je me suis réveillé et je me suis cogné la tête contre le mur par Tiziano Cruz, Cathédrale de la Liberté de Boris Charmatz.

Cet été, la 78e édition de l’événement international débutera et se terminera plus tôt (29 juin-21 juillet), en raison des Jeux olympiques qui débutent le 26 juillet. Trente-cinq spectacles venus du monde entier (83 % de créations) seront proposé au public curieux et exigeant du festival, dans 21 lieux à Avignon et 15 villes alentours. Après l’anglais en 2023, l’espagnol est la langue invitée en 2024, avec une programmation spectaculaire de réalisateurs et créateurs sud-américains qui seront une découverte pour beaucoup.

Parmi eux, l’Argentine Lola Arias, la Péruvienne Chela de Ferrari ou encore l’Uruguayenne Tamara Cubas avec Mer de silence (sept femmes honorent leurs homologues désobéissants). On attend évidemment beaucoup du retour de la chorégraphe radicale espagnole Angélica Liddell, qui ouvrira la cour d’honneur du Palais des Papes avec Dämon, les funérailles de Bergman, autour du cinéaste Ingmar Bergman. Un spectacle déconseillé aux moins de 16 ans. Certains artistes phares, qui ont marqué l’histoire du festival, sont de retour, comme le chorégraphe Boris Charmatz qui aura le rôle, nouveau cette année, d’artiste complice. Il sera là du premier au dernier jour avec trois pièces : Cerclesun atelier en entrée libre les 29, 30 juin et 1er juillet au stade Bagatelle, Liberté Cathédrale du 5 au 9 juillet, Pour toujours, après le célèbre Café Müller par Pina Bausch.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le baptême de plongée, à la piscine des Bains à Dieppe – .
NEXT Jeux Olympiques et musique au Festival de Saintes – .