La campagne de la dernière chance pour Carles Puigdemont

La campagne de la dernière chance pour Carles Puigdemont
La campagne de la dernière chance pour Carles Puigdemont

Après plus de six ans en Belgique, Carles Puigdemont s’est désormais installé dans le sud de la France, à quelques kilomètres de la frontière espagnole, d’où il mène sa campagne pour les élections régionales catalanes. Chaque jour, des centaines de Catalans font le déplacement.


Article réservé aux abonnés


Image de l'auteur par défaut


Par Élise Gazengel

Publié le 05/05/2024 à 17h21
Temps de lecture : 1 min

Correspondant à Barcelone

jeIl n’est que 7h30 ce samedi matin mais déjà la gare routière Fabra i Puig, dans le quartier populaire de Sant Andreu à Barcelone, est déjà bondée. Entre les groupes de randonneurs, cherchant leurs quais pour prendre les bus régionaux, des groupes d’indépendantistes attendent patiemment de monter à bord d’un des bus à l’effigie de Carles Puigdemont.

“Je veux monter dans le premier bus qui part”, insiste une sympathisante, arborant un insigne “Puigdemont président” sur sa veste, au membre de l’organisation qui vérifie la liste des passagers. « Ai-je le temps de prendre un café avant le départ ? J’en ai besoin. », supplie presque un autre militant quinquagénaire. Devant eux, trois bus partiront dans quelques minutes pour un trajet de plus de deux heures qui les sépare de celui qu’ils appellent encore « notre président ».



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « succès » des gendarmes contre les barrages routiers
NEXT L’Espagne accueille 16,1 millions de touristes au 1T 2024, un record