Le Parc naturel du Jorat (VD) a été officiellement inauguré sur les hauteurs de Lausanne – rts.ch – .

Le Parc naturel du Jorat (VD) a été officiellement inauguré sur les hauteurs de Lausanne – rts.ch – .
Le Parc naturel du Jorat (VD) a été officiellement inauguré sur les hauteurs de Lausanne – rts.ch – .

C’est sous un soleil radieux que le Parc naturel du Jorat a été officiellement inauguré samedi en présence du conseiller fédéral Albert Rösti. La zone forestière a obtenu son label en mai 2021.

Le Parc Naturel du Jorat (PNJ) a beau être petit (4000 hectares), il n’en est pas moins utile. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) l’a en effet labellisé «Parc d’importance nationale» pour une durée de dix ans. C’est également le deuxième parc périurbain de Suisse après Sihlwald à Zurich.

Le conseiller fédéral Albert Rösti pose avec les Brigands du Jorat et le conseiller d’Etat vaudois Vassilis Venizelos, ainsi que la conseillère municipale lausannoise Natacha Litzistorf. [KEYSTONE – JEAN-CHRISTOPHE BOTT]

Le conseiller fédéral chargé de l’Environnement et de l’Énergie, Albert Rösti, s’est dit « très heureux de pouvoir célébrer cette inauguration » ce samedi. Pour le conseiller fédéral, ce poumon est aussi « un excellent exemple de la façon dont la protection du territoire et la promotion des énergies renouvelables peuvent aller de pair », en référence au parc éolien d’EolJorat.

>> Lire aussi : Recours rejeté contre le plan d’attribution relatif au parc éolien de Lausanne

Poumon vert et château d’eau

Le parc joue un rôle crucial dans la conservation de la biodiversité et l’étude des écosystèmes, comme le soulignent volontiers la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud. Grâce à ses nombreuses sources et zones humides, le Jorat est un véritable château d’eau et une réserve d’eau potable pour la région.

Elle abrite une biodiversité « remarquable », comprenant au moins 90 espèces menacées et près de 20% de la diversité des espèces animales et végétales que l’on peut trouver en Suisse, ainsi que plusieurs sources d’eau.

>> Voir les images du parc du Jorat, réserve de biodiversité :

Vaud : nouvelle réserve forestière dans le parc du Jorat, 400 hectares dédiés à la biodiversité. / 12h45 / 1 min. / 2 octobre 2023

Le label décerné par l’OFEV concerne uniquement le territoire de la commune de Lausanne. Les communes voisines ne sont pas incluses. Certains n’en ont pas voulu, tandis que d’autres (Epalinges, Mont-sur-Lausanne, Jorat-Menthue) agissent uniquement en tant que partenaires au sein de l’Association du Parc naturel du Jorat.

Zone protégée

Une réserve forestière naturelle a également été délimitée dans la zone centrale du parc fin septembre 2023. La totalité de la superficie de cette zone protégée, soit 4,4 km2, a été placée sous protection pour une durée de 50 ans. La chasse et la pêche y sont interdites.

Vous devez également rester dans les sentiers, tenir votre chien en laisse et vous abstenir de cueillir des champignons ou des plantes. Aucune intervention sylvicole (coupe d’arbres, travaux) n’est réalisée dans cette zone, sauf pour des raisons de sécurité.

Apprendre en forêt

Après trois années de gestion, une vingtaine de biotopes ont été revitalisés et plus de 230 classes scolaires ont été accueillies en forêt pour des activités de sensibilisation à l’environnement. Un accord de collaboration a été signé avec l’Université de Lausanne (UNIL) pour promouvoir la recherche scientifique.

En termes de coût, le budget annuel de ce parc s’élève à 740’000 francs pour la période 2021-2024, dont la moitié est financée par la Confédération et environ 20% par le Canton. L’association s’occupe également de 20% en gros et le reste est financé par des tiers et des revenus d’exploitation.

ats/biche

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Plus on est de fous, plus on est de fous ! – .
NEXT 80 ans plus tard, cette commune du Calvados fête sa libération