nouveau coup dur pour les ostréiculteurs

nouveau coup dur pour les ostréiculteurs
nouveau coup dur pour les ostréiculteurs

A l’approche des commémorations du Jour J, la nouvelle est particulièrement mauvaise pour les ostréiculteurs qui allaient pouvoir compter sur une arrivée de touristes : la collecte et la commercialisation des coquillages sont désormais interdites sur les communes de Grandcamp-Maisy et Gefosse-Fontenay dans le Calvados. .

Dans un communiqué, la Préfecture du Calvados indique que « au 24 mai 2024, 16 cas humains d’hépatite A partageant une possible Source d’exposition commune ont été portés à l’attention des autorités sanitaires ; des investigations de traçabilité ont permis de déterminer que la consommation de coquillages issus des zones de production de Grandcamp-Maisy et de Gefosse-Fontenay pouvait être à l’origine de la transmission du virus pour certains de ces cas. Un type de contamination qui ne s’était pas produit depuis 2007, selon les autorités.

Interdiction de pêche et de vente jusqu’au 8 juin, avant de plus amples analyses

Il est stipulé que « les analyses réalisées sur les eaux usées de Grandcamp-Maisy ont permis de détecter une charge virale importante, témoignant de la circulation du virus au sein de la population locale (…) Dans ces conditions, par mesure de précaution et notamment afin d’être Constatant une baisse de la circulation virale dans les jours à venir, le préfet décide de fermer les zones de production conchylicole de Grandcamp-Maisy et de Gefosse-Fontenay jusqu’au 8 juin, et de retirer les coquillages encore sur le marché. Cela concerne bien sûr les huîtres, mais soulignons que La pêche récréative à pied de toutes les espèces de coquillages filtreurs dans ce secteur est également interdite.. L’opportunité de lever ces mesures sera examinée dans 15 jours.

Il convient de noter que le virus de l’hépatite A se transmet principalement par voie fécale-orale. Elle peut provoquer des formes asymptomatiques, notamment chez l’enfant. Pour les personnes symptomatiques, l’infection se manifeste par de la fièvre, de l’asthénie (fatigue), des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Les personnes malades peuvent également présenter un ictère, c’est-à-dire une décoloration jaunâtre de la peau et des muqueuses. L’hépatite A fait l’objet d’une surveillance par Santé Publique France à travers la déclaration obligatoire et sans délai de tous les cas aux Agences Régionales de Santé. Attendre, Les ostréiculteurs vont devoir faire face à une nouvelle crise après avoir connu un ralentissement lors des fêtes de fin d’année. Un nouvel épisode qui interroge également sur la qualité des eaux rejetées.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV l’animateur remporte l’émission flamande qui a fait de Bouchez la « caricature du Wallon paresseux »
NEXT Animations et activités pour toute la famille au festival Rio Loco à Toulouse