« Respecter les valeurs religieuses des sportifs »… Le Monégasque Camara soutenu au Mali

« Respecter les valeurs religieuses des sportifs »… Le Monégasque Camara soutenu au Mali
« Respecter les valeurs religieuses des sportifs »… Le Monégasque Camara soutenu au Mali

Quelle que soit sa forme, la journée de lutte contre l’homophobie en Ligue 1 s’accompagne décidément de graves polémiques. Les deux principaux dérapages de cette 38ème journée de championnat ont concerné l’attaquant égyptien du FC Nantes Mostafa Mohamed, qui a refusé (comme la saison dernière) de disputer le match à Monaco en raison du maillot spécial édité par la Ligue de Football Professionnel (LFP). , et le Monégasque Mohamed Camara.

Le milieu de terrain malien de l’ASM a masqué avec du scotch le logo contre l’homophobie floqué sur son maillot et porté par tous les joueurs, entraîneurs et arbitres, dans le cadre d’une campagne de lutte contre les discriminations menée par la LFP. Il a également sauté la cérémonie d’avant-match annonçant cette action de la Ligue.

Oudéa-Castéra veut « les sanctions les plus fortes »

Alors que la ministre française des Sports Amélie Oudéa-Castéra a dénoncé un « comportement inacceptable » et demandé « les sanctions les plus fortes » contre le joueur et son club, Mohamed Camara a depuis reçu le soutien de personnalités maliennes et de nombreux compatriotes sur les réseaux sociaux.

«Ceux qui se disent défenseurs de la liberté et de la démocratie doivent respecter les convictions religieuses des athlètes. Soutien total à Mohamed Camara », a écrit sur Facebook Hamidou Doumbia, homme politique malien. « Est-il là pour jouer au football ou soutenir des causes politiques sur l’orientation sexuelle imposée ? », demande aussi Fatouma Harber, blogueuse et féministe malienne, sur Facebook. « Soutien total frère Camara. Sois fort, mon frère », a publié sur ses réseaux Iba One, célèbre rappeur malien.

Le président sénégalais a soutenu Gueye en 2022

Plusieurs pages sportives maliennes ont également apporté leur soutien au joueur musulman dans des publications, illustrées par des photos de Mohamed Camara lors de son pèlerinage à la Mecque. Les internautes déplorent que l’international malien n’ait pas reçu le soutien de sa fédération ni celui de ses coéquipiers en club et en équipe nationale. Ils citent le précédent de l’international sénégalais du PSG, Idrissa Gueye, qui a fait polémique en France en 2022 après s’être déclaré forfait lors de la journée de L1 consacrée à la lutte contre l’homophobie.

Il a notamment reçu le soutien du chef de l’Etat de l’époque, Macky Sall. Au Mali, 95 % des habitants sont musulmans et le pays est attaché à des valeurs religieuses et traditionnelles qui ne tolèrent pas la pratique de l’homosexualité, même si aucune sanction pénale n’est en vigueur. En 2022, le ministre malien de la Justice Mamoudou Kassogué qualifiait l’homosexualité de « relation contre nature », tout en indiquant qu’elle serait prochainement criminalisée, lors d’un atelier de validation d’un avant-projet de loi portant Code pénal.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Bah-Villemagne, boxeur transgenre français, combattra un homme à Marseille en juillet
NEXT Le PSG provoque un choc à l’étranger ! – .