Arthur Hamlin a vaincu le cancer et peut devenir le 5e de sa famille dans la LCF

MONTRÉAL – Ce n’est pas le cancer, qui l’a frappé à l’université, qui a empêché Arthur Hamlin de devenir le cinquième membre de sa famille à jouer dans la LCF.

L’exploit n’est pas encore réalisé, mais on peut déjà assurer que les Alouettes de Montréal ont déniché un athlète absolument fascinant avec le 29e choix, le dernier de la troisième ronde.

Avec tout ce qu’il a surmonté et l’héritage sportif de sa famille, on pourrait prédire qu’il accomplira sa mission.

D’ailleurs, c’est justement cet objectif d’avoir une carrière de footballeur professionnel qui l’a motivé lorsqu’il a dû suivre des traitements de chimiothérapie pour le libérer du lymphome de Hodgkin détecté en 2021.

Nate, Geof et Arthur Hamlin

“J’avais l’habitude de repousser mes limites à l’entraînement pour devenir le meilleur joueur et j’ai été durement touché par cette maladie”, a-t-il commencé avec solidité.

« C’était vraiment un grand défi à relever et, bien sûr, c’était difficile, mais j’étais tellement inspiré que cela m’a vraiment aidé. Ce n’était pas facile pour mon corps, sauf que je savais que je pouvais réussir et retourner sur le terrain pour faire ce que j’aime », a déclaré Hamlin à RDS.ca.

Incapable de jouer au football pendant cette épreuve, Hamlin a trouvé un emploi dans un centre de formation et a pu s’entraîner sauf les jours de traitement.

«Depuis mon retour, j’apprécie chaque instant encore plus depuis qu’on m’a enlevé ma passion», a admis le polyvalent demi défensif de cinq pieds onze pouces et 188 livres.

Son entraîneur principal à l’université de Colgate, Stan Dakosty, a été conquis par ce jeune homme. Il a salué son attitude positive tout au long de cette mésaventure.

«Je pouvais choisir de me battre ou de m’effondrer. Ce n’est pas la personne que je suis, je voulais réaliser mon rêve. Malgré tout le négatif, j’ai dû maintenir une approche positive », a-t-il expliqué.

Il avait donc toutes les raisons du monde d’être ému lorsque les Alouettes l’ont appelé mardi soir pour l’informer qu’ils allaient le repêcher.

« J’attendais ce moment depuis longtemps, c’était vraiment une grosse montée d’émotions. J’étais aussi très enthousiasmé par le fait que les Alouettes soient les champions en titre. C’est la situation idéale pour moi de les rejoindre. Je pourrai apprendre de plusieurs bons joueurs», a décrit Hamlin qui pourrait devenir une option intéressante comme réserve pour Marc-Antoine Dequoy puisqu’il a principalement joué comme maraudeur à l’université.

“Un joueur que nous aimons vraiment, c’est Hamlin”

Hamlin rêvait encore plus de ce dénouement depuis que son frère, Nathaniel, a été sélectionné en quatrième ronde par les Lions de la Colombie-Britannique en 2017.

Hamlin devrait donc imiter son grand-père Howard, son oncle Howard Jr., son père Geof et son frère Nathaniel en parvenant à jouer dans le circuit canadien.

Howard Hamlin Jr.

“C’est merveilleux, j’ai hâte d’ajouter de nouveaux chapitres à notre histoire.” Deux personnes de ma famille (son grand-père et son oncle) ont leur nom gravé sur la Coupe Grey et je veux devenir le troisième», a déclaré Hamlin, qui a pu partager sa joie avec son frère, son père, son oncle et plusieurs leurs proches réunis à Ottawa.

En pesant ses propos prononcés avec respect, il accepte de dire qu’il peut avoir une plus grande carrière que son frère.

« Il a toujours été mon inspiration, je ne pourrais pas être ici sans lui. Il m’a donné les outils pour réussir. Je dois tout à lui, à mon père et à tous ceux qui m’ont inspiré. »

Pour mémoire, Hamlin a également deux frères aînés et l’un d’eux (Scott) a joué pour l’Université McGill.

Au lendemain du repêchage, Danny Maciocia, le directeur général des Alouettes, était d’accord avec Hamlin en parlant de lui en termes élogieux.

« Un joueur que nous aimons vraiment est Hamlin. C’est un joueur qui peut avoir un impact assez rapidement en dehors du camp, il est très intelligent aussi. Il joue avec beaucoup d’énergie et notre coordonnateur des unités spéciales (Byron Archambault) l’adore.

Une observation qui a fait plaisir au bavard athlète.

” Je suis heureux d’entendre que. En tant que recrue, vous voulez apprendre et accepter votre rôle, en faisant les choses de la bonne manière pour obtenir d’autres opportunités. J’ai traversé beaucoup d’adversité et je sais que c’est un processus», a déclaré Hamlin, qui a profité de quelques heures libres mercredi pour partager ses connaissances avec les joueurs de son ancienne école secondaire.

Considérant qu’il peut jouer en tant que sécurité, demi de coin, demi défensif et secondeur latéral, Maciocia a hâte de le voir jouer au camp d’entraînement. L’écoute de son histoire confirme que Maciocia ne sera pas le seul à l’espionner avec intérêt.

Howard Hamlin

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Verstappen « a failli finir dans les tribunes » avec des pneus durs
NEXT pourquoi Lille encouragera le Bayer Leverkusen et le FC Bruges