Un Suisse arrêté entre Madrid et Genève avec 43 kg de drogue

Un Suisse arrêté entre Madrid et Genève avec 43 kg de drogue
Un Suisse arrêté entre Madrid et Genève avec 43 kg de drogue

Un Suisse arrêté entre Madrid et Genève avec 43 kg de drogue

AVANCÉ

Publié aujourd’hui à 14h00

À ce stade, vous trouverez du contenu externe supplémentaire. Si vous acceptez que des cookies soient placés par des fournisseurs externes et que des données personnelles leur soient ainsi transmises, vous devez autoriser tous les cookies et afficher directement le contenu externe.

Autorise les cookiesPlus d’informations

Le 18 mai, un automobiliste suisse de 30 ans a été arrêté en France avec 43,2 kg de drogue alors qu’il roulait en direction de Genève. Le trentenaire, venu de Madrid, a été intercepté par les douanes françaises à Estézargues sur l’autoroute A9, dans le Gard.

À bord du véhicule, les agents ont découvert 43 kilos d’herbe et 244 grammes de résine de cannabis. La drogue a été distribuée dans 146 sacs cachés dans quatre caches, dans le coffre, sur la banquette arrière et à l’avant, côté passager, rapporte «Objectif Gard».

Lors de son procès qui s’est tenu ce mardi devant le tribunal correctionnel de Nîmes, le prévenu a expliqué qu’il était confronté à de graves problèmes financiers et qu’il en avait profité pour gagner de l’argent et rembourser ses dettes. dettes.

C’est grâce à un ami qu’il a découvert cette affaire. Il achète alors une voiture d’occasion pour 9 000 euros et, après l’avoir confiée à un particulier pour la préparer en Espagne, il prend un vol pour Madrid. A son arrivée, des complices le conduisent jusqu’à son véhicule rempli de drogue qu’il doit ramener à Genève. Pour ce transport, il doit percevoir 4000 euros.

Lorsqu’on lui fait remarquer qu’il n’est pas logique d’être payé 4 000 euros alors qu’il a dépensé plus du double entre la voiture et le billet d’avion, le prévenu au casier judiciaire vierge avoue qu’il pensait faire plusieurs voyages.

Un pion dans le réseau

L’avocat de la défense souligne que son client, endetté, a pris la pire décision de sa vie et est en réalité un pion dans ce réseau de trafic de drogue. Il a demandé au tribunal de faire preuve de clémence afin qu’il puisse rentrer en Suisse et conserver son emploi.

Le tribunal correctionnel de Nîmes a finalement condamné le trentenaire à trois ans de prison, ordonné son incarcération immédiate et l’a interdit du territoire national pour dix ans. En outre, les marchandises saisies ont été confisquées et une amende douanière de 220 200 euros a été infligée.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Vous voulez rester au courant de l’actualité ? La Tribune de Genève vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.

Ouvrir une session

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La marque « Fribourg » a donné plus de visibilité au canton
NEXT Le président de la République du Sénégal reçoit un échantillon du 1er baril de pétrole produit et qualifie cette extraction de « moment historique » – VivAfrik