Une petite entreprise du Sud Gironde va équiper le village des athlètes

Une petite entreprise du Sud Gironde va équiper le village des athlètes
Une petite entreprise du Sud Gironde va équiper le village des athlètes

Par Margot Delpech
Publié le

5 et 24 mai à 19h04

Voir mon actualité
Suivre Le Républicain Sud-Gironde

« À partir du moment où Paris a été sélectionné pour les Jeux Olympiques de 2024, il a fallu que Téqoya ça fait partie de l’infrastructure», concède le gérant de cette entreprise cachée près de la commune de Villandraut (Gironde), à ​​proximité du centre de santé. Teqoya est une entreprise qui crée, de A à Z, différents modèles de purificateurs d’air. Petit, moyen, grand, à installer chez vous ou dans votre voiture… avec différents designs, connectés ou non.

Et surtout « sans entretien, avec une très faible consommation d’énergie, sans filtre jetable. Il suffit d’une petite brosse pour nettoyer votre purificateur », vante le gérant.

Production locale

La PME prône le respect de l’environnement et des produits locaux. Toute la production jusqu’à la commercialisation est basée autour de Villandraut, « à moins de 500 kilomètres », précise le patron. Pierre Guitton, car certaines pièces plus avancées doivent être fabriquées par des sous-traitants. Alors que son marché se développe à 90 % en Asie, « où l’on porte une attention particulière à la qualité de l’air », le dirigeant s’est battu pendant cinq ans pour faire partie des JO.

Nous équiperons environ 1 500 chambres dans le village des athlètes de l’île Saint-Denis

Pierre Guitton, patron de Teqoya à Villandraut

« Il fallait les intéresser au projet, c’était compliqué à monter », raconte-t-il. Nous avons l’habitude de travailler en Chine, en Corée, en Malaisie et même bientôt en Australie. Grâce au fait que nous avions équipé une crèche dans la communauté de communes où se situe le village olympique, ils connaissaient déjà notre marque. »

Et le test en pépinière a porté ses fruits. « Nous équiperons environ 1 500 chambres au village des athlètes de l’île Saint-Denis avec nos filtres de ventilation. C’est une fierté. » Alors que la petite usine de Villandraut décolle sur le marché chinois, quelle est la situation en France ? « Ce sont nos locaux. Nous sommes propriétaires. Les employés sont d’ici. Tout part de Villandraut. Nous avons encore 50 % de capacité si nous voulons augmenter notre surface. S’il faut grandir, nous resterons sur le territoire de Langon. On va essayer de travailler avec les collectivités, les entreprises, les clubs sportifs… On a déjà équipé des clubs de hockey professionnels», poursuit Pierre. Depuis son lancement, 400 000 produits ont été vendus dans le monde.

Une histoire 100% sud Gironde

Pour mémoire, au fond, ce n’est pas Pierre Guitton qui était à l’origine de Teqoya. C’est l’idée d’un « brillant ingénieur » de Villandraut et d’un professeur des universités bordelaises. A l’époque, les deux hommes vendaient une dizaine de purificateurs par an, grâce au bouche à oreille. Jusqu’à ce que cette technologie arrive chez Pierre Guitton.

« Pour tout vous dire, c’est ma fille qui a commencé Teqoya. Nous vivions à Paris et elle avait de graves crises d’asthme, impossible de se calmer. Quelqu’un m’a conseillé d’acheter un purificateur d’air. Cela a eu sur elle un effet spectaculaire. Quelques années plus tard, ma femme m’a dit : « pourquoi ne t’intéresses-tu pas à cette technologie ? Quand il y a des pics de pollution à Paris, ça peut aider les gens», et j’ai commencé comme ça. ” D’une chose à une autre, Pierre Guitton reprend le projet et s’associe à un franco-chinois « parce qu’en France, le marché des purificateurs n’existait pas encore ». Bingo.

Vidéos : actuellement sur -

Aujourd’hui, une quinzaine de personnes travaillent à ses côtés pour développer, créer et commercialiser leurs produits. Le début d’une belle « success story » pour une petite entreprise du Sud Gironde.

Site Internet : https://www.teqoya.fr/.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Poitiers – L’Elan Béarnais ce vendredi avec un air de 8e de finale
NEXT AOL et Périgueux BC s’appuieront sur leurs atouts