importants embouteillages autour d’Orly et sur le périphérique lors de l’arrivée du président chinois

importants embouteillages autour d’Orly et sur le périphérique lors de l’arrivée du président chinois
importants embouteillages autour d’Orly et sur le périphérique lors de l’arrivée du président chinois

Circulation difficile ce dimanche après-midi en Île-de-France, avec d’importantes difficultés de circulation à proximité de l’aéroport d’Orly, où a atterri ce dimanche après-midi le président chinois Xi Jinping. Selon des témoins contactés par Le Parisien, plusieurs véhicules ont été arrêtés dans le sens Province-Paris sur l’A6 alors qu’ils tentaient de rejoindre le périphérique. Le périphérique intérieur a également été fermé.

« On revenait de vacances et les panneaux de signalisation sont devenus noirs d’un coup », raconte Stéphane. Selon lui, de nombreuses personnes ont dû rester immobiles pendant plus d’une heure sur la route. Certains automobilistes en ont profité pour quitter brièvement leur véhicule, la circulation ayant été momentanément totalement interrompue, a-t-il également précisé.

Selon Sytadin, le site dédié à la circulation en Île-de-France, près de 120 km de bouchons ont été enregistrés sur l’ensemble de la région à 16 heures, contre à peine une soixantaine habituellement, le seuil des bouchons s’élevant brièvement à un ” niveau « exceptionnel ». La circulation sur l’A6 dans le sens Province-Paris a également été très perturbée après l’aéroport de Paris-Orly à 17h30. Le périphérique sud a également été temporairement fermé.

Ces perturbations pourraient être liées à l’arrivée de Xi Jinping en France à l’aéroport d’Orly, nécessitant la mise en place de mesures de sécurité. En effet, Xi Jinping doit séjourner à l’hôtel Peninsula (16e arrondissement de Paris) près de l’Arc de Triomphe. 200 suites et chambres y ont été réservées, selon nos informations. Son transport a pu nécessiter la mise en place d’un tel dispositif. Contactée, la préfecture du Val-de-Marne n’a pas répondu à nos demandes.

Parallèlement, la ligne 6 du métro ne desservira pas trois stations (Charles de Gaulle-Étoile, Kléber et Boissière) situées à proximité de l’hôtel du président chinois jusqu’au mardi 7 mai à midi. Un large périmètre de sécurité a également été mis en place tout autour. “Pour y accéder, les personnes ont l’obligation de se soumettre (…) à des palpations de sécurité, à un contrôle visuel et à une fouille des bagages ainsi qu’à un contrôle des véhicules susceptibles de pénétrer dans ce périmètre”, a indiqué la préfecture de police de Paris.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La ville s’engage à créer un centre d’art LGBTQI+
NEXT l’agence Erasmus+ se mobilise pour développer le programme dans les territoires d’outre-mer