Pourquoi les prévisions semblent-elles compliquées ce week-end ? – .

Pourquoi les prévisions semblent-elles compliquées ce week-end ? – .
Descriptive text here

Actualités Météo

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Publié le 15/05/24, mis à jour le 15/05/24 à 17h29

Ces prochains jours, la météo en France sera conditionnée par une situation de marais barométrique. Celui-ci se caractérise par une météo très variable au cours de la journée avec des moments de temps sec et agréable avec des éclaircies mais aussi des périodes d’averses ou d’orages, circulant de manière aléatoire. Cela rend difficile toute prévision précise.

On parle de « marécage barométrique » en météo lorsque les pressions sont assez homogènes sur un vaste territoire. Les pressions sont généralement proches ou légèrement inférieures à 1013 hectopascal, la pression moyenne à l’échelle mondiale. Cette situation météorologique se rencontre généralement au printemps ou en été avec de l’air doux, voire chaud en surface tandis que de l’air plus frais circule en altitude.

Les vents étant faibles dans ce système barométrique de marais, il n’y a pas de conflit organisé de masses d’air sous forme de perturbation. Il s’agit plutôt d’instabilité sous forme de nuages ​​convectifs donnant lieu à des averses éparses. Ces averses localisées peuvent néanmoins être de forte intensité et prendre un caractère orageux avec un risque de grêle.

Des prévisions météorologiques difficiles

Compte tenu du caractère localisé des averses orageuses et de la situation météorologique très changeante, les prévisions météorologiques sont souvent difficiles à établir. En effet, au sein d’une même région, certains bénéficient d’un temps sec avec de belles éclaircies tandis que d’autres, à quelques kilomètres de là, connaissent une forte averse orageuse avec des températures baissant lors de l’averse.

C’est entre la fin d’après-midi et le début de soirée que le risque d’averses orageuses est le plus présent car le soleil, déjà puissant à cette période de l’année, a eu le temps de réchauffer les couches basses de l’atmosphère. L’air froid persistant en altitude (présence d’une goutte froide), l’instabilité devient importante et provoque d’importantes formations nuageuses provoquant de fortes averses orageuses. La fiabilité est très limitée en ce qui concerne le lieu et l’heure précise à laquelle ces averses surviennent.

Lire aussi

Météo du week-end de Pentecôte : orageuse et variable

Canicule prolongée au Sahel : quelles conséquences possibles pour la France ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le favori d’Iton surprend agréablement. – .
NEXT Les CLSC, la bataille de Shirley Dorismond