Romain et Laura remportent la 18e saison du jeu d’aventure M 6

Romain et Laura remportent la 18e saison du jeu d’aventure M 6
Romain et Laura remportent la 18e saison du jeu d’aventure M 6

En larmes et à genoux. C’est au bout du suspense, de leur force et de leurs émotions, que Romain et Laura ont remporté la 18e édition de « Pékin Express », ce samedi 4 mai au soir sur M 6. Eux-mêmes n’y croyaient plus. Il faut dire qu’elles étaient arrivées au dernier point de passage après leurs rivales, Patricia et Jessica. Ils ont également donné une mauvaise réponse, ce qui a entraîné une pénalité de trois minutes.

Mais cette édition du « Pékin Express » a montré une fois de plus qu’il ne faut jamais abandonner. ” Ce n’est pas possible ! », s’étonne Romain, épuisé, lorsqu’il comprend que son partenaire était en tête alors qu’ils franchissaient la porte de la pagode Chua Long Hung, à Hanoï. Le terminus de ce voyage très mouvementé.

Un dénouement à l’image d’un dernier épisode complètement fou, durant lequel le binôme pas-de-Calais ne cessait de revenir sur des situations mal engagées. Démarrée la veille dans la tentaculaire capitale vietnamienne de 8 millions d’habitants, cette ultime course en auto-stop a laissé les deux binômes ex aequo avec 5 amulettes chacun, soit 50 000 euros.

Ils parviennent à inverser complètement le résultat de la course

Au menu avant de franchir la ligne d’arrivée : trois sprints intermédiaires. Le tout agrémenté d’une belle addition pour le duo terminant deuxième à chaque étape : 10 euros par seconde de retard prélevés sur leur cagnotte au profit de celle de leurs adversaires. Soit 600 euros la minute, 18 000 euros la demi-heure et 36 000 euros l’heure. « On peut tout gagner ou tout perdre », résume d’emblée Stéphane Rotenberg.

Stéphane Rotenberg, présentateur de « Pékin Express » avec les lauréats de la 18ème saison, Romain, coiffeur et Laura, agent immobilier. Patrick Robert/M6

Dès la première confrontation, les Corses affichent leurs talents de logique. Réussissant brillamment le casse-tête imposé, ils voyaient néanmoins leur avance disparaître lors de la dernière portion en voiture. En cause, un chauffeur qui peine à trouver la bonne entrée dans l’immense parc où se trouve Stéphane Rotenberg. Après avoir fait le tour, les deux amis arrivent certes les premiers, mais avec bien moins de marge que prévu sur Romain et Laura. Verdict : un peu plus de 4 minutes d’écart, soit environ 2 700 euros.

Le talent du coiffeur et de son client pour choisir les bonnes voitures va alors éclater. Complètement lâchés lors du deuxième sprint intermédiaire, ils sont parvenus à inverser complètement le résultat de la course. Profitant d’un excellent chauffeur, les deux auto-stoppeurs rattrapent les Corses, coincés dans les embouteillages monstres de la ville. Ils les surpassent même, arrivant avec une avance confortable : 18 minutes et près de 10 000 euros gagnés. L’as des ciseaux et l’agent immobilier n’en reviennent pas. « Nous sommes les premiers. Comment c’est possible ? « .

Romain et Laura ravis d’avoir réalisé “le plus grand rêve de leur vie”

Après une nuit de repos bien méritée à l’hôtel, les deux tandems s’élancent le lendemain pour la dernière course intermédiaire. Arrivés les premiers au jeu du jour – un parcours à compléter avec un poteau supportant des petits pots empilés – Romain et Laura tombent sur un tuk-tuk placé en travers de leur chemin. De quoi agacer beaucoup les deux équipes.

Le coiffeur et son client sont finalement parvenus à sortir les premiers de ce bourbier, infligeant une cuisante défaite à leurs adversaires : 32 minutes de retard et près de 20 000 euros retirés à la cagnotte des Corses. « Ce qui nous importe, c’est de gagner, même à zéro », philosophe Jessica, toujours aussi combative malgré le pécule tombé à 22 000 euros, contre 78 000 pour leurs concurrentes.

Les deux habitants de l’Île de Beauté vendront d’ailleurs cher leur peau lors du sprint final qui suit. Immergés dans les rues de Hanoï en pleine nuit, ils ont réalisé un bon parcours, prenant l’avantage après l’erreur de Romain lorsqu’on lui a posé la question au dernier point de passage. “Je me sens comme de la merde.” Je suis dégoutée ! », lâche le candidat, persuadé qu’il fera perdre son équipe.

Mais une dernière fois, le trentenaire et son ami peuvent compter sur leur bonne étoile. Prenant rapidement une voiture, ils sont arrivés les premiers à la ligne d’arrivée, remportant cette 18ème saison de « Pékin Express ». Finalement, les nerfs lâchent. A terre et en sanglotant de longues secondes, ils répètent comme pour y croire : « Nous avons gagné Pékin Express « .

Ravi d’avoir réalisé « le plus grand rêve de leur vie », les gagnants accueillent comme il se doit les courageuses Patricia et Jessica. Bien que déçus, ils sont satisfaits de leur parcours. Une séquence finale qui donne les larmes aux yeux tant la sincérité des participants : l’immense joie des gagnants bien sûr, mais aussi la dignité des perdants. Le point final d’une très belle aventure.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un héros de Star Wars interpelle Joe Biden
NEXT Laurent Romejko réagit à l’annonce de l’arrêt du jeu Chiffres et lettres