Santé. Comment soigner une entorse et éviter les récidives ? – .

Santé. Comment soigner une entorse et éviter les récidives ? – .
Santé. Comment soigner une entorse et éviter les récidives ? – .

Une entorse correspond à une lésion traumatique d’un ou plusieurs ligaments : de la simple élongation pour une forme dite bénigne, à la rupture du ligament, pour la version grave…

Elle survient lorsque l’articulation est soudainement tordue, que ce soit en mettant le pied dans une ornière en traversant la route ou en participant à une activité sportive. L’articulation va donc tourner et étirer les ligaments au-delà de leur capacité.

L’entorse est douloureuse et s’accompagne le plus souvent de gonflements et d’ecchymoses. Les entorses de la cheville sont les plus courantes. Elle fait l’objet de 6 000 consultations chaque jour en France.

Quand consulter ?

Lorsque l’entorse survient, il est recommandé d’appliquer un sac de glace sur l’articulation – dans un chiffon pour éviter de brûler la peau – afin de réduire l’inflammation. Et ce pendant environ 20 minutes.

Vous pouvez poursuivre l’application pendant les 2-3 jours suivants en alternant avec une pommade anti-inflammatoire après avoir demandé conseil à votre pharmacien. Lequel vous recommandera également de mettre un pansement, pas trop serré.

Si la douleur est intense, vous avez ressenti une forme de craquement et vous ne parvenez pas à vous appuyer, par exemple sur votre pied – si l’entorse concerne la cheville, une consultation médicale s’impose. Il pourra vous prescrire un traitement dit fonctionnel, confié aux mains expertes d’un kinésithérapeute qui, en fonction de votre blessure, interviendra sur :

  • Gérer la douleur et l’œdème ;
  • Mobiliser l’articulation. Par exemple, si vous souffrez d’une entorse à la cheville, il vous demandera de réaliser des exercices favorisant la récupération des appuis pour retrouver la mobilité et éviter les raideurs à la cheville ;
  • Renforcez les muscles qui stabilisent la cheville.

Eviter les récidives

En l’absence de douleur, vous pourrez « attaquer » avec elle, ce qu’on appelle un travail proprioceptif. Ce est-à-dire ” des méthodes d’amélioration de la stabilité pour renforcer les réflexes de rattrapage pour éviter l’instabilité à la marche, Source de récidive », décrit l’Assurance Maladie.

Dans tous les cas, il est important de prendre le temps de traiter l’entorse afin d’éviter les récidives qui à terme fragilisent l’articulation.

Par exemple, suite à une première entorse de la cheville, prenez le temps de vous échauffer – en faisant plusieurs rotations de votre cheville dans un sens puis dans l’autre – avant chaque séance de sport. Et pourquoi pas aussi, le matin avant de chausser vos chaussures.

Sources : Dictionnaire de l’Académie nationale de médecine, ameli.fr. Sites consultés le 15 avril 2024

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV remboursement des vaccins par les mutuelles
NEXT Vincent Dedienne incarne Anne-Elisabeth Lemoine dans « C à vous » à Cannes