« Il se passe quelque chose de fou à Paris »

L’intelligence artificielle offre une rampe de lancement inattendue pour les futurs champions technologiques que l’Europe n’a jamais réussi à produire face à une Silicon Valley écrasante. La France y croit et met le pied comme jamais. Plongez au cœur battant de « l’IA à l’européenne ».


Article réservé aux abonnés




Journaliste au département Economie

Par Philippe Laloux

Publié le 05/05/2024 à 17h04
Temps de lecture : 4 min

jelya San Francisco, berceau historique de la « tech » et référence mondiale dans la course à l’intelligence artificielle (IA). Et puis il y a Paris, qui est devenue, en un rien de temps, l’étendard de la revanche européenne contre les géants américains. A chaque nouvelle vague technologique, l’Europe a tenté de trouver l’alpha et l’oméga pour imposer ses champions. En vain. L’informatique, le web, les réseaux sociaux, le cloud, toutes les révolutions ont été confisquées par une poignée de geeks de la Silicon Valley, devenus les maîtres absolus de la nouvelle économie. Le vent tourne, propulsé par MistralAI, le « French ChatGPT » né il y a à peine un an.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV après Ozempic, voici le nouveau médicament pour maigrir
NEXT Le groupe Casino, en proie à de graves difficultés financières, a vendu 121 magasins à Auchan, Les Mousquetaires et Carrefour