Le Maroc, premier exportateur de voitures vers l’Union européenne

Le Maroc, premier exportateur de voitures vers l’Union européenne
Le Maroc, premier exportateur de voitures vers l’Union européenne

Le Maroc a généré 13,7 milliards de dollars grâce aux exportations de voitures et a produit 535 825 voitures en 2023. Le pays a exporté pour 11 milliards de dollars de voitures et a produit 464 864 voitures en 2022-2023. Les exportations affichent une croissance de 30,2% par rapport à la même période un an plus tôt, selon l’Office des changes. Cette évolution est portée par l’augmentation des ventes dans les segments de la construction, du câblage et de l’intérieur des véhicules et des sièges, explique l’Office des changes dans un bulletin de janvier 2024.

Le record marocain d’exportation du secteur automobile réalisé en 2022 avec plus de 111 milliards de dirhams est ainsi battu. La barre des 130 milliards de dirhams de ventes à l’export a été dépassée, soit 13 milliards de dollars. Dans le même temps, l’industrie automobile redevient le premier secteur d’exportation du Royaume, devant les phosphates. Cette croissance annuelle à deux chiffres positionne le Royaume Chérif comme une plateforme africaine stratégique dans la production et l’exportation d’équipements et de véhicules automobiles.

Le Maroc est désormais le premier exportateur de voitures vers l’Union européenne, devant la Chine, le Japon et l’Inde, alors qu’il est déjà le premier producteur de voitures sur le continent africain. Une position renforcée par les implantations de groupes étrangers comme Renault, Snop, GMD, Bamesa, Delphi, Yyazaki, Sews, Saint-Gobain et plus récemment Stellantis (ex-PSA). L’industrie automobile est le premier secteur d’exportation du pays (8,4 milliards de dollars, principalement dû à l’augmentation des ventes dans le segment de la construction).

En effet, en 2023, avec 161.504 véhicules vendus, le secteur automobile marocain a enregistré une petite croissance de 0,1% par rapport à 2022, mais il reste en baisse de 7% par rapport à 2021. En 2021, le secteur avait vendu 175.360 véhicules, réalisant ainsi une croissance de 30%. par rapport à 2020. La logique écosystémique favorise ainsi une plus grande intégration du secteur (le taux d’intégration de l’industrie automobile au Maroc a atteint 63% en 2021), ainsi qu’une « meilleure organisation de ses acteurs qui gagnent en compétitivité, qualité et réactivité ». Le Top 10 des ventes de voitures particulières au Maroc pour le mois de novembre 2023 montre que Dacia est la marque la plus vendue avec 2 834 ventes, suivie de Renault avec 2 148 ventes. Peugeot occupe la troisième place avec 1 147 ventes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la première vente de colis perdus a attiré de nombreux curieux
NEXT les principales priorités du gouvernement français