possible grâce à l’analyse prédictive ? – .

possible grâce à l’analyse prédictive ? – .
possible grâce à l’analyse prédictive ? – .

L’analyse prédictive, ou logique prédictive, utilise des données actuelles et historiques ainsi que des statistiques dans le but de fournir des hypothèses prédictives. Autrement dit, cette technique permet d’imaginer des scénarios possibles suite à un événement, de l’anticiper et d’adapter la stratégie à déployer.

Concrètement, comment ça marche, et comment l’analyse prédictive révolutionne-t-elle le recrutement ?

L’analyse prédictive est une branche de l’analyse statistique. En exploitant les données, l’analyse prédictive peut prédire les tendances futures. Concrètement, ce logiciel collecte automatiquement des données grâce à des algorithmes et des techniques de machine learning. Le but ? Anticipez les résultats probables d’un événement, comme un processus de recrutement par exemple.

Analyse descriptive, prédictive et prescriptive, quelles sont les différences

Les analyses statistiques, dont est issue l’analyse prédictive, regroupe 3 grandes familles : l’analyse descriptive, prédictive et prescriptive.

L’analyse descriptive implique l’observation, l’observation. Elle témoigne de ce qui se passe, sans faire d’hypothèses. Il s’agit d’analyser ce que l’on voit ou entend, bref ce qui se passe. Elle intervient dans le présent.

L’analyse prescriptive, quant à elle, intervient avant un événement qui va se produire. Elle est similaire à l’analyse prédictive, puisqu’elle tend également à savoir ce qui va se passer. Cependant, son objectif n’est pas d’émettre des hypothèses sur l’avenir, mais plutôt de se concentrer sur les actions à entreprendre en conséquence. Il s’agit de réfléchir aux solutions à mettre en placeen fonction des événements susceptibles de se produire.

Dans quels domaines l’analyse prédictive est-elle utilisée ?

L’analyse prédictive est utilisée dans de nombreux domaines, afin d’anticiper les évolutions et les événements, et d’adapter les actions mises en œuvre ou les décisions à prendre.

Il est particulièrement largement utilisé dans le domaine du marketing, qui l’utilise pour anticiper les comportements, les besoins et les préférences des clients. L’idée ici est d’utiliser l’analyse prédictive pour fidéliser les clients et répondre au plus près à leurs attentes.

Grâce à des données préalablement enregistrées, contenues notamment dans le dossier médical du patient, l’analyse analytique peut émettre des hypothèses médicales, comme par exemple détecter d’éventuelles prédispositions à certaines maladies.

L’objectif ici est de garantir le bon fonctionnement des machines et des outils. Alors, quel est le rôle de l’analyse prédictive ? L’objectif est en effet d’anticiper les pannes futures, pour notamment pouvoir planifier l’organisation et le coût des réparations, sans que celles-ci ne nuisent à l’activité.

Analyse prédictive et recrutement

En ressources humaines, l’analyse prédictive est également très utile, même si c’est un domaine où les relations priment. L’objectif n’est pas de remplacer la décision prise par les humains, mais plutôt de la faciliterpour éviter la paralysie de l’analyse par exemple, ou pour prendre moins de risques de faire un mauvais choix lors d’un recrutement.

Concrètement, comment l’analyse prédictive est-elle utilisée en recrutement ?

L’idée n’est évidemment pas de remettre le choix final entre les mains du logiciel, mais plutôt d’accompagner les recruteurs dans la mise en œuvre des bonnes actions, pour les bonnes cibles et au bon moment.

Définir les besoins de l’entreprise

Qui dit recrutement dit réponse à un besoin. Manque de personnel, ouverture d’un nouveau service, départ d’un salarié… Certaines de ces raisons sont prévisibles, et il vaut peut-être mieux les anticiper. Pour quoi ? Prendre le temps de chercher le bon candidat, et lancer la campagne de recrutement à temps : assez tôt, mais pas trop tôt !

Si la mission des RH est bien entendu d’observer l’environnement pour prendre en compte l’évolution des besoins, certains peuvent être anticipés grâce à l’analyse prédictive. Les départs volontaires, par exemple, sont imprévus et humains. Les besoins liés à l’augmentation de la demande, par exemple, ne sont pas toujours visibles par l’humain, mais sont importants à anticiper, pour s’assurer d’avoir suffisamment de salariés pour faire face à l’augmentation. Et cela, l’analyse peut le prédire, grâce aux données passées, et proposer des hypothèses de scénarios.

Identifier les tendances de recrutement

L’analyse prédictive peut également être l’alliée des RH pour anticiper les tendances de recrutement lors du lancement de la campagne. Quels postes sont les plus attractifs ? Quels profils postulent généralement pour ce type d’offre ? Quelles réactions vos dernières offres ont-elles reçues et que faut-il faire différemment cette fois-ci ?

Anticiper les pics de candidatures

Enfin, une fois la campagne de recrutement lancée, les candidatures arrivent. Plus il y en a, plus les recruteurs ont le choix. Encore faut-il réussir à organiser son emploi du temps pour prévoir suffisamment de temps pour chaque dossier. Mais pas si simple à dire qu’à faire, car le nombre de candidats varie d’une période à l’autre, créant ainsi des périodes de pointe et des périodes plus calmes. Grâce à l’analyse prédictive, vous pouvez anticiper ces périodes, afin d’organiser vos journées pendant la campagne de recrutement et vous assurer de prévoir suffisamment de temps lors des pics de candidatures.

En résumé, l’analyse prédictive appartient à l’analyse statistique. Il permet de présenter des hypothèses concernant un événement, afin de l’anticiper et d’adapter les actions à mettre en œuvre, les solutions à adopter, les décisions à prendre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Hausse des prix du carburant depuis le 4 juillet – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet