Adrien Quatennens renonce à être candidat, fin du dépôt des candidatures à 18 heures

Adrien Quatennens renonce à être candidat, fin du dépôt des candidatures à 18 heures
Adrien Quatennens renonce à être candidat, fin du dépôt des candidatures à 18 heures

Ce live est animé par les journalistes de la rubrique informations générales.

9h50 Selon un communiqué de La France insoumise, c’est Aurélien Le Coq, co-animateur de Jeunes Insoumis, qui remplace Adrien Quatennens comme candidat en 1D Circonscription du Nord.

La militante féministe Amy Bah, présidente de #NousToutesLille, s’est présentée hier comme candidate dans la même circonscription que la députée sortante, condamnée pour violences conjugales en décembre 2022. Elle a reçu le soutien de Clémentine Autain et François Ruffin.

« Cela fait deux ans que je demande sa démission »a-t-elle insisté samedi au micro de StreetPress lors de la manifestation contre l’extrême droite à Lille.

9h30 du matin Le député LFI sortant du 1D circonscription du nord Adrien Quatennens a annoncé qu’il renonçait à être candidat aux élections législatives. Investie par le Nouveau Front populaire, sa candidature avait fait sourciller dans son propre camp.

« Je n’ai plus l’intention que ma candidature soit utilisée contre La France insoumise et le Nouveau Front populaire pour leur nuire, à l’heure où toutes les énergies doivent être mobilisées pour battre l’extrême droite »a-t-il déclaré dimanche matin dans un discours à Lille.

Adrien Quatennens a dit « Réjouissez-vous qu’en seulement 72 heures, la gauche ait réussi à se rajeunir en constituant une coalition qui ressemble à celle battue pour de mauvaises raisons par les Européens ».

« Je sais que cette décision va décevoir beaucoup de gens, mais il me semble qu’elle soulagera encore plus de gens. Faire gagner le Nouveau Front Populaire les 30 juin et 7 juillet. Courage ! »il ajouta.

9 heures du matin La France a été témoin cette semaine d’une succession d’événements politiques sans précédent. Si vous avez raté un épisode, consultez notre récapitulatif de cette semaine politique mouvementée.

8h30 « La lutte prioritaire est contre le bloc islamo-gauchiste »a déclaré Marine Le Pen dans un entretien accordé ce dimanche à Figaro. Le député sortant candidat à sa réélection en 11e circonscription du Pas-de-Calais a attaqué le Nouveau Front Populaire, qu’elle qualifie de « abomination pour le pays » et qu’elle accuse de préconiser “on a presque assumé la disparition de toutes nos libertés”.

Marine Le Pen a également indiqué qu’en cas de large victoire du RN aux législatives, elle ne demanderait pas la démission du président de la République. « Je suis respectueux des institutions, je n’appelle pas au chaos institutionnel. Il y aura simplement une cohabitation »assura-t-elle.

8 heures du matin Les candidats à la députation dans les 577 circonscriptions françaises ont jusqu’à ce dimanche 18 heures pour se rendre en préfecture et déposer leur candidature.

7h30 Au programme de la majorité, des dizaines de milliers de personnes dans les rues contre l’extrême droite et la candidature de l’ancien président François Hollande en Corrèze… Revivez hier.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le développement de Nordais peut reprendre – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet