nos classements post-bac et post-prépa 2024

nos classements post-bac et post-prépa 2024
nos classements post-bac et post-prépa 2024

Retrouvez les articles dans notre supplément spécial Classements 2024 des écoles de commerce

C’est la première fois que le sommet ne change pas par rapport à l’année précédente. Année de consolidation ou de stabilisation, chaque maison a consolidé sa position. Ce qui signifie indéniablement que nos écoles d’excellence rivalisent férocement et profitent de la concurrence pour renforcer la qualité. Nos business schools sont également reconnues dans le monde entier et classées parmi les meilleures institutions de - anglo-saxonne. Notre pays compte également le plus grand nombre d’établissements distingués par l’EFMD, qui délivre le label d’excellence EQUIS, reconnu mondialement comme gage de qualité ultime.

Une hiérarchie stable

Le top 10 reste donc quasiment le même qu’en 2023. HEC est loin d’être détrôné grâce à son histoire, l’excellence de son corps enseignant, mais aussi sa recherche et sa capacité à mobiliser des partenariats prestigieux. . Les meilleurs étudiants de prépa choisissent HEC et les enquêtes salariales démontrent l’amour que lui portent toujours les recruteurs. En revanche, les challengers progressent également. Si l’Essec et l’ESCP forment un trio indissoluble avec le campus de Jouy-en-Josas (Yvelines), les établissements suivants possèdent tous les attributs des meilleures écoles de commerce. Devenue leader dans le monde de la finance, l’Edhec ne cesse de progresser et connaît une forte croissance qui pourrait bousculer la hiérarchie dans les années à venir. Idem pour Skema Business School qui vient d’annoncer l’ouverture d’un campus à Dubaï (Emirats Arabes Unis) et pour l’Emlyon Business School (Rhône) qui a repris le chemin de la croissance en toute sérénité.

Neoma Business School, basée à Rouen (Seine-Maritime), Reims (Marne) et Paris, et dirigée par Delphine Manceau, a elle aussi de quoi disputer cette Ligue des champions, avec un budget flirtant avec les 150 millions d’euros. et les projets futurs.

88

%

C’est le taux d’emploi des diplômés en 2023

Source : enquête CGE, 2023.

Les mouvements sont juste derrière, avec une lutte acharnée pour rester dans le top 10. Aux côtés d’Audencia, à Nantes (Loire-Atlantique), TBS Education revient dans ce groupe après l’avoir longtemps quitté. À sa tête, Stéphanie Lavigne a remis l’école sur la bonne trajectoire. A noter également qu’on compte désormais quatre femmes managers dans ce top 10. Même si la parité semble gagner du terrain, elles ne sont finalement que sept à diriger l’ensemble des établissements classés dans ces deux tableaux, soit à peine 20 %. Kedge Business School, Rennes School of Business, Montpellier Business School, Excelia Business School et ICN Business School Artem restent des écoles post-prépa de référence qui, comme les plus grandes, cultivent l’innovation et poursuivent un fort développement au-delà des frontières.

On attend évidemment le réveil de Grenoble École de Management, dont la directrice générale, Fouzya Bouzerda, a dressé une « feuille de route pour [lui] respirer une nouvelle vie » (14ème de notre classement en 2024 alors qu’elle était positionnée 6ème il y a 10 ans).

Notre classement des écoles de commerce post-bac

L’Iéseg et l’Essca sont des leaders indéniables de la formation post-bac, suivis de près par l’EM Normandie, solidement accroché à une légitime 3ème place, compte tenu de ses accréditations internationales et de ses ambitions de développement. Le niveau atteint académiquement ou en termes de budget les place dans la même catégorie que les 10 meilleurs établissements de post-prépa. Derrière, l’EMLV reste dans la course et sera bientôt emmenée par l’ancien directeur général de Télécom Paris, Nicolas Glady, qui prend la tête du Pôle Léonard de Vinci.

Notre liste d’Ecoles de Commerce présente deux groupes d’écoles qui mènent toutes au master (bac+5). La différence, c’est que certains sont accessibles après une prépa (deux années d’études) : c’est le top 21. Les autres vous accueilleront juste après le baccalauréat : le top 15. Ils délivrent le même diplôme, dans les mêmes conditions. Consultez également nos 7 classements thématiques : international, recherche, alternance, entrepreneuriat…

Ce classement est une information complémentaire qui devrait vous aider à choisir votre école. Cela ne vous dispense pas de collecter des informations pour trouver les informations qui correspondent réellement à votre projet.

Méthodologie de notre classement des écoles de commerce

Quinze critères ont été utilisés pour classer les écoles délivrant le diplôme de Master. Pour des raisons de lisibilité, seuls 4 critères sont affichés sur le web : l’ensemble des notes/tableau complet se trouve dans la version PDF de notre dossier. La rédaction du Parisien/Aujourd’hui en France a réalisé cette liste suite à un questionnaire envoyé aux écoles (seules la Burgundy School of Business et l’EM Strasbourg n’ont pas souhaité répondre). Voici les éléments utilisés pour calculer chaque critère. En cas d’égalité, les écoles sont classées par ordre alphabétique.

Prestige. Durée du master (1 à 5 ans). Nombre d’accréditations nationales et internationales.

Pouvoir. Budget groupe. Budget scolaire par élève. Pourcentage d’étudiants étrangers qui paient leurs études.

Développement. Evolution du nombre d’étudiants, des budgets des groupes, des budgets du Programme Grande Ecole et des inscriptions des groupes entre 2021 et 2024. Evolution des candidats entre 2023 et 2024.

Sociale. Part des exonérations calculées, bourses attribuées par rapport au coût de la formation.

Infrastructure. Taille du campus par étudiant et son évolution entre 2021 et 2024. Proportion de diplômés sur les campus étrangers de l’école.

Attraction. 1/Pour les écoles préparatoires : classement Sigem (système d’affectation des élèves de prépa aux grandes écoles de commerce). Volume des cours préparatoires intégrés et AST 2 (admission sur titres en 2ème année d’une grande école). Part des personnes présentes aux épreuves orales sur le nombre d’éligibles. Candidats préparant le concours 2024. 2/Pour le post-bac : volume de cours intégrés et AST 2 (concours 2023). Candidats au concours 2024.

La faculté. Proportion des enseignants-chercheurs par rapport à l’effectif permanent. Part des enseignants étrangers. Tarif de surveillance. Nombre de nationalités différentes parmi le personnel enseignant.

La pédagogie. Pourcentage d’heures de cours dispensées par des enseignants-chercheurs. Proportion de doubles diplômés avec des établissements français.

Professionnalisation. Durée minimum obligatoire en stage. Proportion d’apprentis et d’alternants. Nombre d’intervenants professionnels sur un an par étudiant.

International. Proportion d’étudiants ayant effectué un voyage d’études. Part des accords labellisés sur le nombre total d’accords. Nombre de doubles diplômes proposés. Proportion d’étudiants partis à l’étranger pour un double diplôme. Nombre de pays proposés à l’expatriation.

Recherche. Proportion d’articles publiés par des enseignants.

Salaire. Taux de placement des étudiants avant l’obtention du diplôme, salaire à la sortie.

Entrepreneuriat. Nombre d’entreprises incubées entre 2021 et 2024 ou créées par des diplômés au cours des 3 dernières années. Part des diplômés issus d’un secteur entrepreneurial.

Stratégie numérique. Dynamique de la politique numérique. Nombre de fans et followers Facebook sur X, d’abonnés sur Instagram et LinkedIn. Part des diplômés d’un secteur numérique.

Innovation pédagogique. Le dernier critère a été relevé selon l’avis de la rédaction du « Parisien Étudiant » sur la qualité du travail des écoles dans le domaine des projets éducatifs et de développement

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Que devons-nous attendre de la réunion des dirigeants du G7 en Italie ? – .
NEXT Claire de Duras, Rimbaud, Ponge et Dorion