Réactions après la première étape du Tour Nivernais Morvan, remportée par Titouan Margueritat

Annoncé comme l’un des outsiders pour la victoire finale, Titouan Margueritat (Atria-Montluçon Cyclisme) a remporté forte cette première étape du 46e Tour Nivernais Morvan, jeudi 13 juin 2024 à Alligny-Cosne, sur une arrivée cahoteuse, s’offrant au passage de la tunique du premier chef.

Titouan Margueritat (Team Atria-Montluçon), vainqueur de la première étape : « C’est sympa, je n’avais pas vérifié cette étape. Nous avions pour objectif d’en gagner un durant le week-end. C’est fait! Il borde à un moment donné un grand groupe d’une trentaine de coureurs, puis un petit groupe revient. J’ai accéléré à Pougny, sur un faux terrain ascendant (à 43 km de l’arrivée), nous roulions très bien devant, et nous avons rapidement pris les devants, avec 45, secondes.

J’avais peur de (Kévin) Le Cunff pour l’arrivée, il ne semblait pas avoir les jambes, mais je pensais qu’il bluffait. Mais en fait… non. Je suis ressorti à 500 m de la ligne sur (Maximilien) Juillard et je me suis lancé à 200 m

On verra pour la deuxième étape, demain (vendredi 14 juin). Cela dépendra des sensations : c’est une étape où si vous avez les jambes, vous êtes devant. Si ce n’est pas le cas… »

Maximilien Juillard (Van Rysel-Roubaix), deuxième de l’étape : « C’est toujours intéressant pour un professionnel de revivre les courses amateurs : c’est très tactique, il faut ressentir la course. Nous savons que nous serons pas mal observés, étant la seule équipe professionnelle au départ. […]

Titouan Margueritat remporte la première étape du Tour Nivernais Morvan : revivez la course [Vidéo]

J’ai essayé de me sauver dans le final, je savais que (Titouan) Margueritat était l’homme à tuer. Je sors au kilomètre, je fais 200 mètres, mais il parvient à se remettre sur les rails. Et il était plus rapide au sprint. C’est dommage d’en faire 2… Mais il reste encore de belles étapes sur ce Tour Nivernais Morvan ! Ce sera une étape difficile demain (vendredi 14 juin). “

En parallèle de sa préparation pour les Jeux Paralympiques de Paris (28 août – 8 septembre), Kévin Le Cunff (au premier plan) vit ses dernières courses sur route. Il a passé la fin de l’étape aux avant-postes.

Baptiste Poulard (VCP Loudéac), troisième de l’étape :

Je suis rincé ! Les trois autres gars qui m’accompagnaient dans l’échappée (Juillard, Margueritat, Le Cunff) m’ont mis dehors (sourire). Je ne m’attendais pas à une première étape assez mouvementée, c’était dans tous les sens du début à la fin.

“[…] J’ai essayé de passer les relais du mieux que je pouvais dans l’échappée, mais j’étais déjà assez épuisé. On a fini comme on a pu avec Kévin (Le Cunff). […] Je suis bien placé dans l’ensemble. Il faudra être très vigilant pour ne pas se faire piéger vendredi 14 juin dans la deuxième étape.

Bastien Iken (Dinan Sport Cycling), leader du classement des points chauds : «J’ai essayé trois ou quatre fois de sortir. Je suis tombé dès le premier essai, mais ce n’était rien de grave. J’ai tenté ma chance à plusieurs reprises. […] Je me suis amusé aujourd’hui. J’aime partir en échappées et j’ai le maillot sprint, c’est bien. L’étape de demain (vendredi 14 juin) va être compliquée, ce ne sera pas de trop pour moi, je pense. Je vais le faire kilomètre par kilomètre. Nous avons à Dinan de bons grimpeurs qui peuvent surprendre.

Propos recueillis par Alexandre Mazel et Rémi Marchal

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV JO 2024 : les athlètes marocains face au défi du mental
NEXT Où signera Désiré Doué selon les bookmakers ? – .