Le Standard Femina creuse l’écart sur Louvain et y croira jusqu’au bout

Le Standard Femina creuse l’écart sur Louvain et y croira jusqu’au bout
Le Standard Femina creuse l’écart sur Louvain et y croira jusqu’au bout

Aller gagner à Louvain est une belle performance pour le Standard Femina. Les filles de Stéphane Guidi se sont imposées 0-1 au terme d’un match réussi. “En première mi-temps, Louvain aurait pu mener grâce à sa vitesse et ses qualités techniques mais quand on ne lâche rien et qu’on reste solidaire, on sait que la chance nous sourit souvent”a analysé Stéphane Guidi.

La préparation de cette rencontre avait été importante, d’autant que les filles de Sclessin avaient essuyé l’une des trois défaites de la phase classique chez les Louvanistes et s’étaient inclinées à l’aller, à domicile. « Ce n’était pas du tout le même match car, à l’aller, nous jouions notre troisième match en une semaine et nous n’étions pas présents physiquement et mentalement. En plus, on avait encaissé en début de match. Durant la semaine dernière, nous avons bien analysé l’adversaire et avons vu que nous pouvions profiter de certains espaces. En plus, on avait bien choisi notre onze de départ, avec des filles sur le banc qui pouvaient aussi faire la différence. Cela s’est vu avec les changements à la mi-temps (NDLR : Humartus et Miller ont remplacé Cordier et O’Riordan). C’était important puisque c’était le premier match dans une telle chaleur qu’il fallait gérer. »

Actuellement deuxièmes du classement général, les Rouches doivent confirmer cette position. Pour ce faire, ils devront s’imposer à Gand vendredi. « Ce ne sera pas facile. Il ne faut pas oublier que nous y avons perdu lors de la phase classique”souligne le T1 liégeois.

Cette place au classement à deux journées de la fin permet au Standard Femina de continuer à croire au titre. « Mettre Louvain à quatre points à deux journées de la fin, c’est fantastique. Nous vivons une saison incroyable que nous voulons terminer de la meilleure façon possible. Pour être champion, il faut faire des playoffs fous. Anderlecht a tout gagné jusqu’à présent et a perdu ses quatre seuls points contre nous. Cela prouve que nous méritons d’être là. »

Et, même si on ne veut pas en parler dans le groupe, tout le monde en est conscient : pour être sacré, il faudra tout gagner et espérer un faux pas d’Anderlecht lors des deux dernières journées (à Bruges et contre Genk).

  • OHL : Lammertijn, Kees, Zomers, Detruyer, Ampoorter, Reynders (63e Golob), Van Dijk (81e Priem), Janssen, Marinucci (63e Kuijpers), Biesmans, Van Besauw.
  • Standard : Music, Toloba, Blave (81e Nelissen), Barrett, O’Riordan (46e Miller), Van Eynde, Coutereels, Brackman, Fon (90e Ademi), Van Belle (85e Lewerissa), Cordier (46e Humartus).
  • Arbitre : M. Van Laere.
  • Avertissements : Cordier, Kees, Golob, Zomers, Van Eynde, Ampoorter.
  • Le but : 51e Barrett (0-1).
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le ministre Dominique Faure se rendra en Lozère pour le Conseil National de la Montagne
NEXT une cérémonie dans l’Orne avec deux groupes américains prestigieux