procédure de dissolution lancée contre le petit groupe d’ultra droite Les Remparts

procédure de dissolution lancée contre le petit groupe d’ultra droite Les Remparts
procédure de dissolution lancée contre le petit groupe d’ultra droite Les Remparts

Après des mois de préparation, le dossier du ministère de l’Intérieur est constitué.

Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution du petit groupe d’ultra droite Les Remparts.

Comme le révèle Le Progrès, cela devrait permettre de mettre un terme aux activités du petit groupe fondé en 2021 après la dissolution de Génération Identitaire, mais aussi de fermer le bar La Traboule et la salle de sport Agogé dans le Vieux Lyon.

Les responsables des Remparts ont été informés cette semaine du lancement de la procédure, leur permettant de répondre aux accusations portées par le ministère de l’Intérieur.

En l’absence de réponses, la dissolution devrait être effective d’ici juin et sera prononcée lors d’un conseil des ministres.

La présence des Remparts dans le Vieux Lyon a souvent tendu les relations entre le maire de Lyon Grégory Doucet et Gérald Darmanin. A de nombreuses reprises, l’édile écologiste a réclamé la fermeture des locaux et la dissolution du petit groupe d’ultra droite.

Des membres des Remparts sont accusés d’avoir mené des actions aux messages xénophobes, voire racistes, mais aussi d’avoir commis des attentats, notamment lors de manifestations ou de raids contre l’ultra-gauche.

L’annonce de leur dissolution prochaine ne les a pas empêchés de mener une action de rapprochement ce mercredi 1er mai, avec des hommages rendus à Paul Bocuse et Sainte Blandine et les messages suivants : “100% machon, 0% kebab” et “Pour la croix , pas leur charia.

X

#Belgique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le scooter de François Hollande et une réplique du trône de Bokassa aux enchères dimanche 26 mai en Indre-et-Loire
NEXT La série jeunesse de Marc Brown animée au Québec