La Russie va lancer une vague de sabotages en Europe, affirment les services secrets

La Russie va lancer une vague de sabotages en Europe, affirment les services secrets
La Russie va lancer une vague de sabotages en Europe, affirment les services secrets

Quatre services de renseignement européens ont mis en garde leurs gouvernements contre ce nouveau danger qui serait imminent, selon un article détaillé du Financial Times publié ce dimanche 5 mai.

“La Russie semble désormais prête à mener des opérations sur le sol européen à fort potentiel de dégâts.” Thomas Haldenwang, le chef des services de renseignement allemands, vient d’avertir ses homologues européens d’une vague imminente d’actions de sabotage préparées par des agents russes, selon le Financial Times, qui consacre ce dimanche 5 mai un long et inquiétant article à ce sujet. nouvelle menace venant de Moscou.

« Causer des morts civiles »

Selon le journal britannique, au moins quatre services de renseignement ont mis en garde leurs gouvernements contre ce nouveau danger venant du Kremlin : « La Russie a déjà commencé à se préparer plus activement aux attentats secrets, aux incendies criminels et aux dommages aux infrastructures sur le sol européen, directement et par procuration, apparemment sans se soucier de causer la mort de civils. » écrit le Financial Times.

Plus inquiétant encore : toute une série de signaux semblent indiquer que ces actions pourraient déjà avoir commencé, poursuit le Financial Times. En Allemagne, deux ressortissants germano-russes ont été arrêtés à Bayreuth mi-avril, alors qu’ils préparaient des attaques contre des sites militaires, notamment contre des bases américaines, selon un communiqué du parquet antiterroriste allemand. “Il s’agit d’un cas particulièrement grave d’activités présumées d’agents du régime criminel de Poutine.» La ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, a ensuite déclaré sur X (anciennement Twitter).

Une usine de munitions au Pays de Galles

Au Royaume-Uni, plusieurs personnes, qui ont reconnu avoir agi pour le compte du gouvernement russe, ont été accusées d’avoir incendié un entrepôt contenant du matériel destiné à l’Ukraine. Au Pays de Galles, une usine de munitions a explosé de manière inexpliquée le mois dernier. En Suède, les autorités enquêtent sur une série de déraillements de trains soupçonnés d’être des actes de sabotage soutenus par le Kremlin. Par ailleurs, des tentatives de sabotage ont été signalées sur les chemins de fer tchèques, visant à désactiver le système de signalisation, et en Estonie, la voiture du ministre de l’Intérieur, ainsi que celles de plusieurs journalistes, ont été endommagées.

“Il se passe beaucoup de choses.”

« Cela reflète-t-il le fait que les Russes y consacrent davantage de ressources, sont plus négligents et se font prendre ? ou si le contre-espionnage occidental est simplement devenu meilleur dans sa capacité à le détecter et à l’arrêter, on ne peut pas le dire. arrête ça” explique au Financial Times Keir Giles, expert d’un groupe de réflexion spécialisé. “Quoi qu’il en soit, il se passe beaucoup de choses.”

Vendredi, l’Allemagne a également annoncé avoir convoqué le chargé d’affaires de l’ambassade de Russie à Berlin après avoir dénoncé une série de cyberattaques remontant à 2022 qu’elle impute aux services de renseignement militaire russes. L’ambassade de Russie à Berlin a rejeté ces accusations, dénonçant « une nouvelle initiative hostile visant à éveiller un sentiment anti-russe en Allemagne ».

Menaces de cyberattaques

« Les cyberattaques russes constituent une menace pour notre démocratie, que nous combattons résolument », a déclaré la ministre de l’Intérieur Nancy Faeser dans un communiqué, ajoutant que l’Allemagne agissait aux côtés de l’UE et de l’OTAN. La France, via le Quai d’Orsay, a apporté «son plein soutien » en Allemagne et en République tchèque et dit de mettre « tout est mis en œuvre pour renforcer sa capacité d’adaptation aux cybermenaces et permettre la continuité de ses activités, notamment à l’approche des élections européennes et des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, en lien avec ses partenaires. » “Il utilisera tous les leviers disponibles pour contrer cette menace, dans le respect du droit international”, a déclaré le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Décès de Dick Rutan, qui a réalisé le premier tour du monde sans escale ni ravitaillement
NEXT Une voiture s’écrase contre les portes de la Maison Blanche « à grande vitesse » : le conducteur décède