un programme, des candidats… Le projet dévoilé

un programme, des candidats… Le projet dévoilé
un programme, des candidats… Le projet dévoilé

Le Nouveau Front populaire a dévoilé l’intégralité de son programme gouvernemental, tandis que les annonces d’investitures se succèdent.

13:53 – Voici comment la gauche choisira son Premier ministre

Si, le 7 juillet, le Nouveau Front populaire obtient la majorité à l’Assemblée nationale, la cohabitation aura alors lieu en France. Emmanuel Macron n’aura plus assez de députés de soutien pour gouverner et devra donc nommer un Premier ministre issu des rangs du groupe majoritaire. A gauche, quelle personnalité pourrait-on nommer ? Si les spéculations vont bon train, une règle a été définie entre les parties. “C’est le groupe parlementaire qui aura le plus grand nombre de députés qui fera une proposition pour la personne qui sera à Matignon”, a expliqué Manuel Bompard, coordinateur de La France insoumise. Ainsi, si LFI possède le plus de députés dans l’alliance, c’est ce parti qui proposera un nom, idem pour le PS, EELV ou encore le PCF.

13h43 – Une liste de mesures pour l’environnement

Sur le plan de l’écologie, le Nouveau Front Populaire promet un moratoire sur les mégabassins, une nouvelle loi climat, l’instauration de la règle verte (ne pas prélever à la nature plus qu’elle ne peut reconstituer), l’accélération de la rénovation des bâtiments publics, la le renforcement des filières françaises et européennes de production d’énergies renouvelables ou encore le refus de la fusion de l’ASN et de l’IRSN et de la privatisation des barrages hydroélectriques. L’objectif est clairement annoncé : viser la neutralité carbone en 2050

13h31 – Mesures pour promouvoir les transports publics

Dans le domaine des transports, la gauche propose d’abord un moratoire sur les grands projets d’infrastructures routières et donc d’arrêter tout chantier de ce type. Il en va de même pour la fermeture des petites lignes ferroviaires. Concernant les déplacements quotidiens, la création de services express régionaux (sur le modèle du RER métropolitain voulu par Macron ?) est proposée, tout comme une baisse de la TVA à 5,5 % dans les transports en commun, secteur dans lequel les parties s’engagent à « garantir l’accessibilité ». prix » et introduire des mesures de gratuité ciblées.

13h10 – Ukraine/Russie, Israël/Gaza.. La gauche prend position

Très attendu sur le sujet brûlant de la diplomatie internationale, le Nouveau Front populaire a dévoilé sa position. Sur l’Ukraine, il souhaite maintenir les livraisons d’armes et défendre la souveraineté du peuple ukrainien, poursuivre la saisie des avoirs des oligarques dans les banques et envoyer des soldats de la paix, notamment pour sécuriser les centrales nucléaires. Quant à l’épineux sujet d’Israël et de Gaza, la gauche propose de rompre avec le soutien au gouvernement de Benjamin Netanyahu (Premier ministre israélien), et de faire respecter l’ordonnance de la Cour internationale de Justice (CIJ) qui évoque un risque de génocide. Elle souhaite également agir pour la libération des otages détenus depuis les massacres, qualifiés de « terroristes », par le Hamas, et pour la libération des prisonniers politiques palestiniens. Elle promet de soutenir la Cour pénale internationale dans ses poursuites contre les dirigeants du Hamas et le gouvernement israélien et appelle à la reconnaissance immédiate de l’État de Palestine aux côtés de l’État d’Israël sur la base des résolutions de l’ONU, avec la tenue d’élections en Palestine.

12h58 – Retour de la retraite à 60 ans et nouvelles cotisations promet le Nouveau Front Populaire

C’était annoncé depuis longtemps, c’est écrit noir sur blanc dans le programme : l’alliance de gauche veut abolir la réforme des retraites et revenir à la retraite à 60 ans. Mais ce n’est pas tout. Il entend restaurer les facteurs de pénibilité, prendre en compte le RSA dans le calcul des trimestres et indexer le montant des pensions sur les salaires.

A noter également que le Nouveau Front populaire défend la mise en place de cotisations sur les heures supplémentaires, les dividendes, la participation, l’épargne salariale ou encore le rachat d’actions, ainsi que l’augmentation progressive des cotisations vieillesse et une modulation des cotisations sociales patronales. Elle souhaite enfin créer une cotisation de retraite supplémentaire pour les hauts revenus.

12h47 – Modifications pour les taxes

Bataille historique de la gauche, une réforme fiscale serait initiée de plusieurs manières par le Nouveau Front populaire. Premièrement, les tranches d’imposition passeraient à 14, contre 5 aujourd’hui (le détail des montants de chaque tranche n’a pas été donné). Ensuite, l’ISF serait rétabli, tout comme l’exit tax. La CSG deviendrait progressiste. Les niches fiscales « inefficaces, injustes et polluantes » seraient supprimées, tout comme l’impôt forfaitaire. Enfin, la fiscalité des successions serait revue « pour la rendre plus progressive en ciblant les patrimoines les plus élevés » avec l’instauration d’un plafond de succession.

12h42 – Mesures pour réduire le coût de l’énergie

Face à l’envolée des factures d’énergie (électricité, gaz, fioul), le Nouveau Front Populaire promet de supprimer la taxe de 10% sur les factures d’énergie, d’annuler la hausse prévue du prix du gaz, de rendre gratuit le premier KwH d’électricité et de mettre un mettre fin aux coupures d’électricité, de chauffage et de gaz.

12h34 – La gauche veut aller vers une éducation « totalement gratuite »

Concernant l’Éducation, la gauche promet d’abroger le « choc du savoir » souhaité par Emmanuel Macron, de préserver la liberté pédagogique des enseignants, de travailler sur la gratuité scolaire totale (Cantine, fournitures, transports, périscolaire), mais aussi de réduire le nombre d’élèves par classe. à 19 étudiants, supprimer Parcoursup, introduire des repas à 1 euro au Crous.

12h30 – Deux priorités pour le logement et les mesures de long terme

Concernant le logement, le Nouveau Front populaire défend deux mesures prioritaires : relancer la construction de logements sociaux en annulant les coupes budgétaires prévues de 1,4 milliard d’euros par an pour les organismes HLM et créer des places de logement social. ‘urgence. La gauche vise également à construire 200 000 logements sociaux par an, à supprimer la loi kasbare, à réguler les loyers et les prix des terrains dans les zones tendues, à établir une garantie universelle des loyers pour les propriétaires et les locataires, et à étendre le système de prêts. taux zéro.

12:27 – Quelles mesures pour le pouvoir d’achat ?

Pour le Nouveau Front populaire, l’état d’urgence sociale doit être « déclaré ». Pour cela, voici les premières mesures qui seraient mises en place :

  • Bloquer les prix des biens essentiels : nourriture, énergie, carburant
  • Renforcer le bouclier qualité-prix en outre-mer
  • Abroger la réforme des retraites
  • Abroger la réforme du chômage
  • Abroger la réforme du RSA
  • Indexer les salaires sur l’inflation
  • Augmentation du Smic à 1.600 euros
  • Augmentation de la cotisation minimale au niveau du Smic
  • Augmentation du minimum vieillesse jusqu’au seul niveau de pauvreté
  • Augmentation de la rémunération des stagiaires
  • Augmentation des salaires des apprentis et des alternants
  • Augmentation des APL de 10%
  • Augmentation de l’AAH au niveau du Smic
  • Engager des négociations pour garantir un prix minimum et rémunérateur aux agriculteurs en taxant les super-profits des agro-industriels et de la grande distribution

Pour l’alliance des gauches, “il s’agit de répondre aux urgences qui portent atteinte à la vie et à la confiance des Français”, avec un engagement ferme : “pour que la vie change dès l’été 2024”.

12h19 – Voici le programme du Nouveau Front Populaire

Le programme gouvernemental du Nouveau Front Populaire vient d’être dévoilé. Elle est détaillée dans un document disponible juste ici :

Parmi les mesures phares : le blocage des prix des biens de première nécessité (alimentation, énergie, carburant), l’abrogation de la réforme des retraites et de l’assurance chômage, l’augmentation du salaire minimum à 1.600 euros, la reconnaissance immédiate de l’Etat de Palestine aux côtés de l’Etat de Palestine. Israël, sur la base des résolutions de l’ONU, défend la souveraineté du peuple ukrainien et de son territoire.

11:51 – Léon Deffontaines candidat dans la Somme

Tête de liste du Parti communiste aux élections européennes mais non élu dimanche dernier, Léon Deffontaines repart en campagne. Cette fois dans la 3e circonscription de la Somme, pour tenter d’être élu député. Il vient d’être repris par le Nouveau Front Populaire. Un territoire historiquement à droite, malgré quelques avancées du PS ces dernières années. Depuis 2017, c’est Emmanuel Maquet (député LR) qui a été élu, contre LREM en 2017 et contre le RN en 2022. Sur ce territoire, le RN a récolté 46 % des voix aux élections européennes.

11h40 – Emmanuel Grégoire candidat face à Clément Beaune

Premier adjoint d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire sera le candidat du Nouveau Front populaire dans le 7e arrondissement de Paris. Il défiera l’ancien ministre de l’Europe et des Transports Clément Beaune, vainqueur en 2022. Dans cette circonscription, c’est le PS/Place publique qui arrive en tête des européennes (29,22%), devant Renaissance (17,09%), LFI (15,39%) et EELV (13,26%). En 2022, Clément Beaune ne l’a emporté que par 658 voix devant Nupes, parmi les 45 000 suffrages exprimés.

11h30 – Julien Bayou ne représente pas, Pouria Amirshahi investi

Candidat élu en 2022 avec EELV, le désormais ex-député de Paris Julien Bayou a indiqué qu’il ne serait pas candidat à sa réélection. Accusé de « harcèlement moral » et « d’abus frauduleux de l’état de faiblesse », il a été évincé et n’a pas obtenu l’investiture du Nouveau Front populaire. C’est Pouria Amirshahi, ancienne députée PS des Français établis hors de France (2012-2017) qui a obtenu la place, dans la 5e circonscription de Paris.

10h57 – Les premiers éléments du programme

Alors que le programme doit être détaillé à midi, les premiers éléments ont été annoncés par Fabien Roussel et Raphaël Glucksmann. On les trouve en cliquant ici.

EN SAVOIR PLUS

Le Nouveau Front populaire a dévoilé vendredi 14 juin son programme avec une liste de mesures qui seraient mises en place s’il accède au pouvoir s’il obtient la majorité à l’Assemblée nationale, à l’issue des élections législatives. Voici les principales promesses :

Une conférence de presse doit être donnée ce vendredi 14 juin 2024 afin de détailler la suite des mesures. Une liste d’actions fortes menées durant les 100 premiers jours du gouvernement sera ainsi dévoilée au grand public.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le radar de la NASA détecte deux gros astéroïdes passant à grande vitesse près de la Terre.
NEXT Harris… et Clinton devant Trump – .