les écoliers découvrent la vie à la ferme

les écoliers découvrent la vie à la ferme
les écoliers découvrent la vie à la ferme

L’opération nationale Fermes Ouvertes, proposée par la Fédération Nationale des Syndicats d’Agriculteurs (FNSEA), a été l’occasion pour Magalie et Tony Lelong, basés à Gonneville-le-Theil, d’ouvrir leur exploitation laitière aux écoliers de l’école du Hameau-Noblet. , Provinces d’Octeville, à Cherbourg (Manche).

Lire aussi : Les Français aiment l’agriculture mais la connaissent peu

Sensibiliser les enfants au monde agricole

« Ce type d’opération vise à sensibiliser les enfants au travail des agriculteurs. Si on peut aussi encourager les vocations, ce serait un plus, explique Catherine Faivre-Pierret, membre de la FDSEA. Il faut avoir des échanges sur le terrain pour que le visuel se conjugue avec les explications. »

Pour Magalie Lelong, les agriculteurs doivent se rapprocher des écoles pour pouvoir venir dans les exploitations. « Le problème réside dans le coût des transports, coûteux à supporter. » Présent sur place, Jean Rampon, le sous-préfet de Cherbourg, s’est exprimé sur le sujet : « Au niveau de l’État, nous pouvons aider financièrement les écoles situées dans les quartiers prioritaires en matière de transports. L’idéal serait de rencontrer des écoles rurales et urbaines. »

Lire aussi : Six chiffres pour mieux comprendre la situation de l’agriculture dans la Manche en 2024

« Certains n’ont jamais vu de vache ! »

Le temps d’une journée, les élèves ont découvert cette ferme où vivent 500 bovins, dont 150 vaches qui produisent du lait. « Nous ne savions pas qu’une vache mangeait 65 kg de nourriture chaque jour et buvait 120 litres d’eau. » les écoliers sont surpris. « Ils ne connaissent pas le milieu agricole, indique leur enseignante, Béatrice Lamotte. Certains n’ont jamais vu de vache et ne savent pas d’où vient le lait alors qu’ils habitent Cherbourg, proche de la campagne ! » Selon elle, il faut briser l’image qu’ils se font d’une ferme. « Pour beaucoup, ce sont des poules et des lapins. Ce genre de visites les aide beaucoup. »

Voir aussi : Ces agriculteurs s’initient à la traction animale

Une vraie découverte

Quant aux écoliers, il y a des questions. Maylie, 10 ans, fait ses premiers pas dans une ferme. « Je suis surpris de voir des vaches comme ça, en liberté. Nous savions à quoi ressemblait cet animal mais nous ne savions pas comment il vivait. »

Wassim, 9 ans, est content de voir autre chose que des poules mais est surpris par ce qu’il mange. « Je ne savais pas qu’il y avait du bœuf dans nos hamburgers, je ne savais pas d’où venait la viande. »

Après avoir entendu les enfants, Magalie Lelong est heureuse d’avoir appris aux écoliers d’où viennent leurs aliments. En tant qu’agriculteurs, nous sommes fiers de transmettre et de nourrir les gens ! »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Sur quelle chaîne regarder les éliminatoires de Ligue 2, à quelle heure, et les dernières infos
NEXT La Rochelle met en place une journée santé pour les jeunes – Angers Info