Besançon. Un immense incendie à Temis, une cinquantaine de pompiers mobilisés

Besançon. Un immense incendie à Temis, une cinquantaine de pompiers mobilisés
Besançon. Un immense incendie à Temis, une cinquantaine de pompiers mobilisés

Ce dimanche soir à Besançon, tous les regards sont tournés vers le ciel, où un panache de fumée noire est visible à plusieurs kilomètres à la ronde. Un incendie d’une ampleur spectaculaire s’est déclaré peu avant 20 heures sur la rue Savary, à proximité du lycée Ledoux, dans le quartier Témis.

Eviter la propagation

Lorsque le premier camion de pompiers est arrivé, le bâtiment endommagé était déjà complètement englouti par les flammes, assailli par des flammes de plusieurs mètres de hauteur. Le bruit et la chaleur dégagés étaient surprenants. La seule ambition du soulagement ? Empêchez le feu de dévorer les bâtiments adjacents.

« Les pompiers ont lutté contre la propagation. Le potentiel calorifique très important a fait voler en éclats plusieurs vitres voisines, chez un notaire, dans une banque, dans le bâtiment de Pôle Emploi”, explique Stéphane Beaudoux, chef des pompiers du Doubs.

De nombreux curieux autour du sinistre

Les policiers ont également convergé vers la rue Savary, pour établir un large périmètre de sécurité. Des dizaines de curieux ont afflué sur le site, smartphones levés pour photos et vidéos, tous attirés par le spectacle impressionnant.

Des agents d’Enedis ont également été mobilisés pour couper l’électricité dans une partie du quartier, principalement composée de bureaux et de locaux professionnels.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur ” J’accepte “des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix


J’accepte
J’accepte tous les cookies

Une origine encore confuse

Le maire de Besançon s’est longuement entretenu avec les pompiers, enfermés au poste de commandement, pour faire le point sur la situation. Le bâtiment détruit par l’incendie appartenait en réalité à la société Aktya, dont Anne Vignot est la présidente. Un bâtiment actuellement en construction, principalement en bois. D’où l’intensité de l’incendie.

Ce dimanche soir, les circonstances qui ont provoqué le départ de l’incendie restaient indéterminées. Une enquête sera menée pour clarifier son origine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La NASA cherche à éliminer le plus efficacement possible le risque de débris dans l’espace
NEXT Une lutte contre les incendies de forêt grandeur nature aux Noës