tout ce qui va changer avec les nouvelles lois européennes

tout ce qui va changer avec les nouvelles lois européennes
tout ce qui va changer avec les nouvelles lois européennes

Pour répondre aux demandes de la Commission européenne, qui considère que l’iPad entre dans le cadre du DMA, Apple a dû procéder à quelques changements pour cet automne. Celles-ci ont finalement fait l’objet d’une annonce officielle…

iPadOS va subir pas mal de changements pour se conformer à son statut de « gatekeeper » selon l’Union européenne. Ce sont globalement les mêmes nouveautés qui sont présentes sur l’iPhone et qui sont concernées depuis longtemps par la réglementation européenne.

Dans une annonce officielle de la marque Apple, les changements les plus importants pour l’iPad ont été révélés.

Safari ne sera plus (forcément) le navigateur par défaut

Comme pour l’iPhone, l’iPad offrira bientôt davantage de personnalisation du navigateur. Il sera ainsi possible de choisir un navigateur par défaut autre que Safari (et même de supprimer totalement et définitivement l’application) grâce à un système intuitif. Et de plus, les développeurs trouveront également leur tâche beaucoup plus facile.

En effet, jusqu’à présent, tous les navigateurs présents sur iPad devaient obligatoirement être conçus sur Webkit, alors qu’ils peuvent désormais s’appuyer sur d’autres modèles, comme Chromium (déjà en situation de quasi-monopole sur les navigateurs, puisque cette base Open Source est celle sur lesquels des navigateurs tels que Microsoft Edge ou Opera, et bien sûr Google Chrome, ont été construits).

Des magasins d’applications tiers arrivent également sur iPadOS

Tout comme pour iOS, le gros changement majeur avec iPadOS est la possibilité d’installer des applications sur l’iPhone directement via des stores tiers, mais aussi de télécharger des applications directement depuis le Web. On peut s’attendre à ce que les règles applicables à ces téléchargements soient globalement similaires à celles de l’iPhone.

Petite note concernant les développeurs : si la même application est installée par un utilisateur à la fois sur iOS et iPadOS dans un délai de moins de douze mois, elle comptera comme une seule installation (certains développeurs devant payer une « taxe » de 50 centimes pour chaque installation). l’installation, c’est un détail assez important…).

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne manquer aucune actualité, tests et bons plans.

Recevez nos dernières actualités directement sur votre WhatsApp en vous abonnant à notre chaîne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Cervélo R5 arrive dans une série limitée Campagnolo Super Recorded EPS Wireless
NEXT Corps d’un alpiniste mongol retrouvé sur l’Everest