au camping Orange, les nouveaux propriétaires changent de cap

au camping Orange, les nouveaux propriétaires changent de cap
au camping Orange, les nouveaux propriétaires changent de cap

Exit le camping Manon, place maintenant au camping Le Lavandin.

Depuis le 19 avril, le site a changé de propriétaire. A sa tête, Magali, et ses deux parents, Annick et Joël. Tous trois se sont lancés dans cette nouvelle aventure, sans trop savoir où ils allaient, mais plus que motivés. “Nous recherchions un camping, c’était un projet que nous avions en tête depuis longtemps et que nous n’avions pas encore eu le temps de concrétiser.», explique Magali. Elle vient du monde de l’immobilier, son père de la construction et sa mère du commerce et de la gestion. “Nous sommes multifonctionnels et avons déjà travaillé dans diverses choses», poursuit le nouveau propriétaire. Sans expérience dans le domaine de l’hôtellerie ou du tourisme donc, mais avec beaucoup de bonne volonté et l’envie de bien faire.

A commencer par de nombreux travaux et investissements. “Au départ, ce n’était pas du tout le type de camping que nous recherchions. Mais nous avons eu un feeling avec l’emplacement, stratégique avec l’autoroute juste à côté», expliquent Annick et Joël.

Mobil-homes neufs et réfection des sanitaires

À leur arrivée, les nouveaux propriétaires s’attendaient à devoir effectuer quelques travaux, mais pas autant. « On a eu 15 000 euros d’égouts »commence Joël. « Ensuite, nous avons également choisi de changer complètement la cuisine », poursuit Magali, très attentive à l’hygiène et à la propreté. Ils ont également choisi de remplacer six mobil-homes vieillissants ; Ils devraient arriver courant juin. En fin de saison, ils commenceront à réparer les sanitaires et souhaitent également refaire entièrement la piscine. « Cela va prendre un peu de temps, mais nous voulons que tout soit parfait pour accueillir les clients »assure Joël, en charge des travaux.

Côté clients, le camping souhaite un nouveau départ. Ils souhaitent « retenir ceux qui viennent souvent pour une nuit ou deux »et particulièrement, “attraper les camping-cars”, insiste Annick. Qu’en est-il des jeunes festivaliers qui aimaient jusqu’ici passer plusieurs jours au camping Manon ? Ils ne sont plus là “cible” des nouveaux propriétaires du Lavandin. « Nous voulons attirer une clientèle calmedit Magali. Les gens viennent ici pour se reposer, être apaisés, c’est ce que nous voulons leur offrir et l’image que nous voulons donner à notre établissement. Annick indique même, à propos des festivaliers : « L’année prochaine, ils devront trouver un autre endroit où loger. »

La première saison du camping du Lavandin va bientôt débuter et les trois gérants ne veulent absolument pas la manquer. Ils ont déjà embauché trois personnes pour les aider, à la réception et au bar.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Création de l’Office des Premiers Peuples, cérémonie de remise des diplômes et formation en langue innue
NEXT A Brest, ils ont tenté d’envoyer du cannabis par drone dans la prison, leur audience a été reportée