Réduction significative de la pauvreté multidimensionnelle au Maroc en 2022 – Aujourd’hui le Maroc – .

Réduction significative de la pauvreté multidimensionnelle au Maroc en 2022 – Aujourd’hui le Maroc – .
Réduction significative de la pauvreté multidimensionnelle au Maroc en 2022 – Aujourd’hui le Maroc – .

Le taux de pauvreté multidimensionnelle au Maroc a enregistré une réduction significative, passant de 40% en 2001 à 9,1% en 2014, puis à 5,7% en 2022, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette dynamique est portée principalement par la forte réduction de la pauvreté multidimensionnelle en milieu rural au cours des deux dernières décennies, de 73,4% en 2001 à 19,4% en 2014 et 11,2% en 2022, précise le HCP dans une note sur « l’évolution de la population ». niveau de vie à la lumière des résultats de l’Enquête nationale sur les niveaux de vie des ménages de 2022 ».

En revanche, en milieu urbain, après une forte baisse passant de 13,8% en 2001 à 2,2% en 2014, la pauvreté multidimensionnelle a légèrement augmenté pour s’établir à 2,6% en 2022, ajoute la même source.

Au niveau régional, la pauvreté multidimensionnelle a considérablement diminué dans toutes les régions au cours des deux dernières décennies, notamment dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, L’Oriental, Rabat-Salé-Kénitra, Souss-Massa, Casablanca-Settat, Marrakech. -Safi et Darâa-Tafilalet, où la baisse annuelle moyenne a dépassé 10%.

Malgré cette baisse, deux régions restent plus pauvres en 2022, affichant des taux de pauvreté multidimensionnelle à deux chiffres, à savoir Béni Mellal-Khénifra (11,6%) et Fès-Meknès (10,4%).

Par ailleurs, l’enquête révèle que la pauvreté monétaire est la principale source de pauvreté multidimensionnelle et explique plus de la moitié de la prévalence de cette pauvreté (52%) en 2022, contre 37,8% en 2014.

Quant aux privations en termes d’accès aux services sociaux de base (eau, électricité et assainissement) et aux déficits sociaux en matière d’éducation, ils contribuent respectivement à hauteur de 25% et 23% à la pauvreté multidimensionnelle en 2022.

Sur le plan régional, la pauvreté monétaire représente la principale source de pauvreté multidimensionnelle à Darâa-Tafilalet, avec une contribution de 78,9% en 2022, à Fès-Meknès (64,3%), Souss-Massa (60,3%), les régions du Sud (58,8% ), Marrakech-Safi (51,2%) et Casablanca-Settat (50,9%).

L’Enquête Nationale sur les Conditions de Vie des Ménages 2022 fait partie des enquêtes structurelles réalisées par le HCP. Cette quatrième édition, faisant suite à celles réalisées en 1991, 1999 et 2007, a été réalisée au niveau national auprès d’un échantillon de 18 000 ménages, représentant les différentes couches socio-économiques et régions du Royaume.

Afin de prendre en compte les variations saisonnières et les événements socio-religieux influençant les comportements de consommation et les revenus des ménages, la collecte des données a été étalée sur une période d’un an, du 15 mars 2022 au 14 mars 2023.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Prévision gratuite du PRIX RANTIERE BATIMENT
NEXT Donald Trump évacué du rassemblement de campagne, des explosions entendues – .