ANDUZE Trois espaces des berges du Gardon rendus accessibles aux promeneurs – .

Huit jeunes en insertion de l’association Avenir Jeunesse d’Alès sont venus déblayer et rendre accessibles trois espaces des berges du Gardon. Des propriétés municipales, désormais ouvertes au public et aux pique-niques en famille, que la municipalité souhaite agrandir à terme, après retour d’expérience des habitants.

Autour de la maire d’Anduze, Geneviève Blanc, quelques-uns des acteurs de l’opération dont les jeunes qui ont réalisé les travaux • François Desmeures

Ils sont venus en deux groupes, une semaine chacun. Âgés de 18 à 21 ans, huit garçons et filles soutenus par l’association Avenir Jeunesse sont venus déblayer et rendre accessibles trois sites sur les rives d’Anduze. C’est-à-dire, dans l’ordre et à contre-courant : au fond des jardins de la filature, sous le conservatoire de musique, et sur la rive droite entre le pont du chemin de fer et le pont routier.

« Sous les jardins de la filature, il s’agissait d’ouvrir des chemins et de dégager les berges »explique Nelly Marion, conseillère municipale qui a suivi le projet. Sous la véranda, les berges ont été dégagées sur une cinquantaine de mètres, libérant une aire de pique-nique et un accès à la rivière. Enfin, entre les deux ponts, sur la rive droite, «nous l’avons aplani, dans le prolongement du parking du Gardon, pour permettre le passage des personnes avec des poussettes ou des vélos.«

Les matériaux collectés sont réutilisés • François Desmeures

Les matériaux – essentiellement du bois – récupérés sous le conservatoire de musique ont été utilisés pour construire de petits abris de plage temporaires. « Rendre les banques plus attractives faisait partie des projets municipaux »explique la maire, Geneviève Blanc, qui attend désormais le retour des habitants pour faire de ce qui est une ébauche cette année, une véritable option supplémentaire pour les habitants et les touristes.

François Desmeures

Un concours photo est également mis en place pour mettre en valeur ces trois sites et les activités qui peuvent y être pratiquées, ainsi qu’une collection de photos anciennes (qui pourront être scannées pour conserver la photo). Les photos seront exposées à partir du 1er août mais pourront être prises jusqu’à fin août. Elles doivent être déposées à la mairie ou à La Clède, aux jardins de la filature.

L’eau est désormais accessible depuis les berges situées en contrebas du conservatoire de musique, sur la rive gauche • François Desmeures

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV point sur la réouverture du bois de Quimper – .
NEXT Gerard Lopez confirme que le club est menacé de « disparition » – .