Le budget d’Emplois d’été Canada réduit pour une deuxième année dans la région

Le budget d’Emplois d’été Canada réduit pour une deuxième année dans la région
Descriptive text here

Les budgets alloués par le gouvernement fédéral au programme Emplois d’été Canada ont subi une autre réduction dans la région.

Ce que nous observons depuis deux ans, c’est une réduction de 30 % car l’année dernière c’était l’équivalent de 27 % et maintenant c’est encore 3 %.dénonce le député fédéral de l’Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Lemire.

Le Smic a augmenté depuis 2020, donc cette augmentation fait très mal et au nombre d’emplois qui est donc financé [par le programme] se retrouve fortement impacté vers le basexplique Sébastien Lemire.

Dans la circonscription fédérale de l’Abitibi-Témiscamingue, le budget alloué au programme Emplois d’été Canada pour l’été 2024 est d’environ 950 000 $. Cette année encore, on parle de neuf emplois en moins pour la circonscription de l’Abitibi-Témiscamingue qui couvre les MRC de Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Abitibi-Ouest et Abitibi.affirme le député fédéral, Sébastien Lemire.

Le député fédéral en Abitibi-Témiscamingue du Bloc Québécois, Sébastien Lemire.

Photo : avec l’aimable autorisation

Les 187 employeurs qui bénéficieront de ces sommes Il peut s’agir d’organisations à but non lucratif, de municipalités, d’entreprises agricoles par exemple. Ce sont des gens qui seront notamment dans le domaine du tourisme, qui aideront nos musées, qui veilleront à embellir nos espaces verts.explique M. Lemire, ajoutant que le budget servira à créer 248 emplois dans sa circonscription pour l’été 2024.

Le député appuie le programme Emplois d’été Canada, très apprécié dans la région. C’est un programme apprécié en Abitibi-Témiscamingue, qui fait une différence pour nos organismes à but non lucratif, pour nos entreprises et pour nos municipalités et qui donne des opportunités de travail aux jeunes de la région, ce qui favorise assurément leur rétention.il dit.

La réduction du budget touche également la circonscription d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou. Moins de jobs étudiants sont attribués chaque année en raison de la réduction du budget offert pour la création d’emplois d’été [via le programme Emploi d’été Canada]déplore la députée Sylvie Bérubé.

#Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Julian Ferrois rejoint le réseau Générale des Services en Ille-et-Vilaine
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités