Montréal s’attaquera à la surpopulation de cerfs dans l’est de l’île dès l’automne

Montréal s’attaquera à la surpopulation de cerfs dans l’est de l’île dès l’automne
Montréal s’attaquera à la surpopulation de cerfs dans l’est de l’île dès l’automne

Après Longueuil, c’est au tour de Montréal de prendre des mesures pour faire face à la surpopulation de cerfs de Virginie sur son territoire. Sur les conseils d’un comité d’experts, la Ville procédera à des opérations d’abattage dans l’est de l’île dès l’automne prochain.

La population de cerfs de Virginie augmente rapidement dans l’est de Montréal et les parcs ont vu leur capacité d’accueil complètement dépassée au cours des dernières années, a indiqué la Ville dans un communiqué mardi.

Alors qu’ils devraient accueillir 25 cerfs à capacité maximale, les parcs de l’Est comptent actuellement 165 individus, selon les décomptes effectués par la Ville. Dans les parcs du Bois-d’Anjou et de la Pointe-aux-Prairies, la population a augmenté de 253 % depuis 2021.

Afin de freiner cette augmentation et réguler la population de cerfs, la Ville annonce qu’elle fera appel à des tireurs professionnels pour réaliser une opération de réduction du troupeau. Cette opération d’abattage, qui suivra un protocole précis et sécuritaire, débutera à l’automne 2024. La Ville ne précise pas combien d’individus seront abattus.

Des mesures requis

Montréal souligne la nécessité d’agir rapidement face à la population croissante de cerfs et rappelle que ce phénomène de surpopulation a des conséquences sur l’environnement, mais aussi sur la santé et la sécurité des animaux et des habitants du secteur.

En plus de nuire aux écosystèmes, la surpopulation signifie que les cerfs ont des difficultés à se nourrir et ont tendance à développer davantage de maladies. Elles participent également à la propagation des tiques susceptibles d’être porteuses de la maladie de Lyme.

Par ailleurs, la Ville souligne qu’en 2022 et 2023, 86 accidents de la route ont impliqué un cerf.

En 2022 et 2023, 86 accidents de la route ont impliqué un cerf, selon la Ville de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Pour résoudre ces problèmes, la circulation des individus n’était pas considérée comme une solution.

(MECLCCFP), notamment parce que la relocalisation comporte de nombreux risques, notamment lorsque les animaux doivent être déplacés sur de longues distances », « texte » : « Cette option n’a pas été recommandée par le comité scientifique et technique ni par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre Changement Climatique, Faune et Parcs(MECLCCFP), notamment parce que la relocalisation comporte de nombreux risques, notamment lorsque les animaux doivent être déplacés sur de longues distances”}}”>Cette option n’a pas été recommandée par le comité scientifique et technique ni par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MECLCCFP), notamment parce que la relocalisation comporte de nombreux risques, notamment lorsque les animaux doivent être déplacés sur de longues distances.peut-on lire dans le communiqué.

L’ampleur de l’effort requis nous amène à recommander le recours à des tireurs professionnels pour mener une opération efficace, sécuritaire et conforme aux directives en matière de soin et d’utilisation des animaux sauvages. Le comité souligne la nécessité d’acquérir continuellement des connaissances pour favoriser le développement d’une stratégie d’intervention intégrée et durable.a expliqué Jean-Pierre Tremblay, professeur au département de biologie de l’Université Laval.

On se souvient qu’à Longueuil, un projet d’abattage similaire avait suscité de vives réactions de la part des citoyens et des organismes de défense des droits des animaux qui s’y étaient fortement opposés.

La Cour supérieure du Québec a finalement donné raison à l’administration municipale, autorisant l’opération d’abattage qui débutera également cet automne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV spectacle de danse à la Fondation Fiminco
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités