J’ai juré. Ces dermatologues mettent en garde contre les dangers d’une exposition excessive au soleil

J’ai juré. Ces dermatologues mettent en garde contre les dangers d’une exposition excessive au soleil
J’ai juré. Ces dermatologues mettent en garde contre les dangers d’une exposition excessive au soleil

Juin Jaune est une initiative récente, lancée en 2023 par des dermatologues franc-comtois visant à prévenir les cancers de la peau liés à une exposition intense et continue au soleil. Ce vendredi 15 juin, deux d’entre eux ont tenu une conférence à la mairie de Dole.

L’objectif est de présenter les bons comportements à adopter et d’encourager l’auto-examen, alors qu’en 15 ans le nombre de praticiens en dermatologie a diminué de plus de 20 % dans le pays, et de 30 % chez les plus de 60 ans. « Nous n’avons pas les moyens de dépister tout le monde, nous ne sommes pas assez nombreux », prévient le docteur Adrien Mareschal, qui exerce à la polyclinique du Parc.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur ” J’accepte “des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix


J’accepte
J’accepte tous les cookies

Détecter tôt

Avec sa collègue, le docteur Blandine Kubler, il a pointé le principal danger d’une exposition prolongée au soleil : le mélanome. Bien qu’il ne représente que 10 % des cancers de la peau, le mélanome est la forme la plus agressive. En 2018, il y a eu 15 500 nouveaux cas et 1 980 décès. Un ratio assez faible car lorsqu’il est détecté précocement, le mélanome peut la plupart du temps être guéri.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur ” J’accepte “des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix


J’accepte
J’accepte tous les cookies

Ne pas exposer les enfants avant 2 ans

Pour vous protéger, les dermatologues rappellent les règles à respecter : ne pas vous exposer au soleil entre 12h et 16h, porter un t-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil. Concernant les crèmes solaires et l’indice de protection solaire à choisir, c’est l’indice 50 sans hésiter, et pour tout le monde. Une protection encore plus importante pour les enfants, qui ne doivent en aucun cas être exposés au soleil, surtout avant l’âge de deux ans. «On constate que de nombreux cas de mélanome sont liés à une exposition prolongée au soleil dans l’enfance», explique Adrien Mareschal.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Avis sur le plan de suivi thématique sur la maltraitance des enfants – .
NEXT Le crack et la cocaïne explosent en Suisse et cela s’explique – .