Élie Semoun porte plainte après menaces de mort pour sa sortie sur la mobilisation étudiante

Élie Semoun porte plainte après menaces de mort pour sa sortie sur la mobilisation étudiante
Descriptive text here
>>>>
Joël SAGET / AFP Elie Semoun a porté plainte après avoir reçu des menaces de mort.

Joël SAGET / AFP

Elie Semoun a porté plainte après avoir reçu des menaces de mort.

MENACES – Le conflit entre Israël et le Hamas et les conséquences dévastatrices subies par les habitants de la bande de Gaza ont été exportés vers les universités et lycées français. Les étudiants de Sciences Po Paris ont lancé un mouvement de protestation et de mobilisation pro-palestinien qui a fait grincer des dents l’humoriste Élie Semoun. Après avoir pris une position critique à l’égard de ces étudiants et de leur blocage sur les réseaux sociaux, l’humoriste a été visé par des menaces de mort.

Le 29 avril dernier, Élie Semoun s’exprimait sur Instagram. En story, sur un montage photo des étudiants de Sciences Po Paris alors mobilisés, il écrit : « Des bandes d’idiots sans instruction qui font la promotion du Hamas qui refuse le cessez-le-feu, qui volent de l’argent destiné aux Palestiniens, qui les tiennent en otages, etc., etc. Quand ils seront en France, on les enverra les recevoir. »

Une prise de position qui a suscité de nombreuses réactions, comme l’humoriste l’a confié à nos confrères de Parisien. ” J’ai traité les étudiants de Sciences Po d’idiots sans instruction […]. Peut-être que je n’aurais pas dû. Ce n’étaient probablement pas les bons mots. Mais je suis tellement en colère et impuissant face à cette vague antisémite, face à toute cette ignorance. »

Dans cette interview, Élie Semoun affirme avoir été la cible de“un déferlement de haine et d’insultes, [le] traitant notamment, comme c’est la règle aujourd’hui, de « sale sioniste » ». Mais aussi des menaces de mort qui l’ont poussé à porter plainte au commissariat quelques jours plus tard, encouragé par son entourage.

Le créateur de Des offres explique cependant ne pas avoir ” peur “, dans un climat qu’il qualifie néanmoins de délétère. ” Ce n’est pas dans mon tempérament et je me sens en sécurité. Mais hypervigilant, oui. Et sans doute beaucoup trop pris par les réseaux sociaux depuis le 7 octobre. Je ne vois que ça, je ne parle que de ça, c’est devenu obsessionnel”dit le comédien.

Elie Semoun s’inquiète pour les Juifs

Lors de cet entretien, Élie Semoun aborde également la situation globale des juifs dans le monde, qu’il juge très complexe. ” Je suis certain que les temps vont être durs pour les Juifs. L’antisémitisme revient, et le pire, c’est que c’est le pogrom du 7 octobre qui a ouvert les vannes, à un moment où l’on pouvait s’attendre à ce que le monde resserre les rangs autour des Juifs, partage notre douleur. Je m’attendais à une vague d’empathie durable, et puis non. »

Interrogé sur la réponse “impitoyable” L’action israélienne à Gaza, contre laquelle se mobilisent les étudiants de Sciences Po Paris et ceux d’autres universités, l’acteur intervient. » Israël n’est pas le pays que certains diabolisent. C’est un beau pays démocratique, où Juifs et Arabes vivent ensemble et échangent économiquement et culturellement. Les terroristes du Hamas ont réussi : Israël a perdu la bataille de l’opinion publique. »

Plusieurs blocages et mobilisations ont eu lieu dans certaines universités françaises, et notamment à Sciences Po Paris. Les CRS y sont intervenus en fin de semaine dernière pour déloger une cinquantaine de manifestants pro-palestiniens, en prévision des examens qui doivent s’y dérouler ce lundi 6 mai. La police est également intervenue le 3 mai pour évacuer des manifestants pro-palestiniens de le site de Sciences Po Lyon. Aux États-Unis, la mobilisation est encore plus forte où une quarantaine de campus universitaires participent à des manifestations.

Voir aussi sur HuffPost :

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La mort du chorégraphe Dominique Dupuy
NEXT L’injection de plasma riche en plaquettes redonne l’odorat à huit patients sur dix