les gagnants et les perdants du 3 mai

les gagnants et les perdants du 3 mai
Descriptive text here

(Illustration : Camille Charbonneau)

Toronto — Le principal indice boursier canadien a augmenté vendredi, porté par la vigueur des métaux de base, des services publics et des télécommunications, tandis que les marchés américains se sont redressés après que le dernier rapport sur l’emploi ait été moins favorable que prévu.

Les marchés ont augmenté vendredi à la suite de la publication du dernier rapport sur l’emploi aux États-Unis, bien en deçà des attentes, a déclaré Andrew Buntain, vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Fiduciary Trust Canada.

«Les marchés financiers ont certainement réagi vigoureusement en Amérique du Nord, sur le marché boursier et avec une baisse des rendements obligataires», souligne M. Buntain.

Le marché du travail a créé 175 000 emplois en avril, en forte baisse par rapport à mars et bien en deçà des 233 000 attendus par les économistes. Le taux de chômage a également augmenté à 3,9 % et le salaire horaire moyen a augmenté moins que prévu.

Pour les observateurs du marché qui espèrent une baisse des taux d’intérêt, les mauvaises nouvelles économiques sont de bonnes nouvelles, affirme M. Buntain, car la banque centrale a retardé toute réduction en raison de la résilience économique persistante.

« Il y a eu beaucoup d’enthousiasme sur le marché aujourd’hui à propos du rapport sur l’emploi. Reste à savoir si cela durera ou non, mais cela a été largement bien accueilli par l’ensemble du marché », dit-il.

Le rapport de vendredi met sur la table une réduction des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine pour septembre, a déclaré Buntain. Selon lui, les données sur l’emploi sont satisfaisantes pour la Fed même si elles ne sont ni trop favorables ni trop défavorables.

« Et je pense que le marché est d’accord », dit-il.

Les gains ont été menés par le Nasdaq, qui a bondi d’un peu moins de 2 %. Les actions Apple ont augmenté de près de 6 % après que la société a annoncé un important rachat d’actions. Microsoft a augmenté de 2,2% tandis que Nvidia a augmenté de 3,5%.

Au Canada, en revanche, une baisse des taux d’intérêt en juin semble de plus en plus probable, estime M. Buntain, car l’économie canadienne est beaucoup plus sensible aux taux d’intérêt.

“Nous sommes encore très sensibles au fait que les frais d’intérêts hypothécaires représentent la plus grande partie de notre CPI (Consumer Price Index)”, analyse-t-il.

– Avec Associated Press

Rosa Saba, La Presse Canadienne

Voici les gagnants et les perdants du 3 mai 2024 :

L’indice S&P/TSX du TSE
Prix Variation ($CAN) Changement (%)
Gagnants
Groupe NFI (NFI) 12,88 1,60 14 184
Développements NioCorp (NB) 3.43 0,37 12 092
Premiers minéraux quantiques (FM) 18h58 1,80 10 727
Perdants

Texte ouvert (OTEX)

41.38

-7.16

-14 751
Groupe Colabor (GCL) 1.07 -0,14 -11h57
Stella Jones (SJ) 72.49 -7.51 -9 387

Seuls les titres valant plus de 1$ sont pris en compte dans le classement Gagnant/Perdant.

Abonnez-vous à notre newsletter thématique pour un contenu qui répond à votre réalité :

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les actualités pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Test table induction CBIZ2432B : LG crée une table de cuisson attractive
NEXT Stokomani, Maxxilot, Centrakor… quels sont les magasins de liquidation au Mans