« rien n’a changé », affirment les autorités municipales

« rien n’a changé », affirment les autorités municipales
« rien n’a changé », affirment les autorités municipales

Le directeur général de la ville, Nicolas Mayrand, a affirmé que « la situation est la même » que la veille. “C’est le statu quo, rien n’a changé”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, a déclaré l’état d’urgence pour une durée de cinq jours.

Présente à la conférence de presse, la députée de la circonscription de Duplessis, Kateri Champagne-Jourdain, a annoncé que le gouvernement du Québec offrirait la même aide financière que l’an dernier, jusqu’à 1 500 $ pour chaque résidence principale évacuée. .

« Le gouvernement continuera d’être là pour vous. Nous apporterons le même soutien que l’année dernière », a-t-elle promis, ajoutant qu’elle reste en « contact constant » avec le ministre de la Sécurité publique, François Bonnardel, et le ministre des Ressources naturelles et des Forêts. , Maïté Blanchette Vézina, afin de suivre « la situation de très près ».

À Port-Cartier, les secteurs du parc Brunel, du parc Dominique et des résidences situés au nord de la route 138 ont été évacués vendredi soir. Le maire a remercié les citoyens pour leur réponse rapide. « Tout a été fait rapidement et efficacement. Tout s’est bien passé. Il n’y a pas eu d’accident majeur », a-t-il déclaré samedi matin.

« Tout le monde va bien et est en parfaite santé », a ajouté M. Mayrand.

La Croix-Rouge, le CISSS de la Côte-Nord et la Sûreté du Québec ont collaboré avec la Ville de Port-Cartier pour que l’évacuation se déroule dans les meilleures conditions possibles et pour assurer la sécurité des citoyens.

L’incendie se situe actuellement à 13 kilomètres de Port-Cartier, comme ce fut le cas vendredi soir. Selon les données de la SOPFEU, un fil de foudre a été à l’origine de sept incendies jeudi au nord de Port-Cartier au nord de Sept-Îles.

“Malgré les vents, le feu n’a pas progressé depuis hier soir”

– David Lamarre, directeur du Service de sécurité incendie de Port-Cartier

Il a précisé que l’incendie « extrêmement violent et menaçant » au nord du pénitencier de Port-Cartier a été signalé vers midi vendredi. Elle s’agrandit ensuite, s’approchant de 17 à 13 kilomètres de la ville. Heureusement pour les habitants, l’incendie ne s’est pas propagé davantage dans les heures qui ont suivi.

Une vingtaine de pompiers municipaux ont été déployés sur le terrain pour venir en aide aux spécialistes de la Société de protection des forêts contre les incendies (SOPFEU).

M. Lamarre a également rappelé l’importance de ne pas circuler en forêt et de ne pas faire de feu à ciel ouvert. La Sûreté du Québec a envoyé le même message.

« La police sensibilise la population à l’importance de ne pas faire de feu à ciel ouvert et de ne pas s’aventurer en forêt. Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts a émis des interdictions de circuler en forêt à proximité de Sept-Îles et de Port-Cartier. Les policiers veillent à ce que les interdictions en vigueur soient respectées», a souligné la chargée d’information Élizabeth Marquis-Guy en entrevue à La Presse Canadienne.

Par ailleurs, le Service correctionnel du Canada a indiqué que l’établissement pénitentiaire à sécurité maximale de Port-Cartier est fermé aux visiteurs. “Nous avons mis en place des mesures pour garantir que les évacuations soient effectuées de manière à ne pas compromettre la sécurité du public, de notre personnel ou des délinquants sous notre garde”, a indiqué Noovo Info par courrier électronique vendredi soir. « Les personnes dont des membres de leur famille sont incarcérés à l’Établissement de Port-Cartier recevront dans les plus brefs délais des informations concernant le lieu où elles seront incarcérées.

En mode attente

Si une autre évacuation est nécessaire, les résidents des zones touchées recevront une « pré-alerte », a précisé M. Mayrand. « Nous sommes en communication constante avec la SOPFEU. Tout le monde attend la suite. »

Pour rester informé des développements à venir, la Ville de Port-Cartier avise ses citoyens qu’ils peuvent appeler au 418 766-2348 pour obtenir les informations essentielles et surveiller les réseaux sociaux.

Les autorités du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Rive-Nord sont également aux aguets. « Nous suivons la situation de près. Tout le CISSS de la Côte-Nord est mobilisé», a déclaré Lucie Cormier, coordonnatrice en promotion de la santé et en prévention à la Direction de santé publique de la Côte-Nord.

Mme Cormier a appelé les citoyens à limiter leurs activités extérieures et à faire attention à la qualité de l’air à l’intérieur de leur résidence.

« La mauvaise qualité de l’air et les panaches de fumée peuvent avoir des effets sur la santé, en particulier chez les personnes à risque comme les bébés, les personnes âgées, les femmes enceintes et d’autres populations plus vulnérables. »

Toujours sur la Côte-Nord, Sept-Îles est en mode pré-alerte en raison d’incendies. « La Ville de Sept-Îles, la Ville de Port-Cartier, suit de près l’évolution des feux de forêt dans la MRC de Sept-Rivières », indique-t-on.

Avec les informations de Guillaume Théroux pour Noovo Info

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet